Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : l’Etat veut mettre de l’ordre dans le secteur agro-alimentaire

Le gouvernement d’Alassane Ouattara a décidé de durcir le ton sur les supercheries qui se développent au sein du marché agro-alimentaire ivoirien.

L’Etat s’attaque ainsi au système de Ponzi, dont le montage financier frauduleux consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.

Selon le site Afrique sur 7, “les autorités ont convoqué plusieurs dirigeants d’entreprises afin qu’ils présentent des preuves en lien avec des plantations et d’autres éléments pouvant clarifier leurs situations.”

Par ailleurs, Abidjan a ordonné que les souscripteurs (les personnes spoliées par cette arnaque) soient remboursés dans les plus brefs délais.

Ces derniers vont donc être prochainement convoqués par le procureur qui validera avec l’appui d’huissiers la véracité de leurs reçus de paiement. A terme, un processus judiciaire viendra confirmer l’ensemble des régularisations.

Source : Afrique sur 7

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Acquitté par la cour pénale internationale, l'ex-pensionnaire de la CPI foulera le sol ivoirien, jeudi 17 juin. Après 10 années passées loin de son pays, dont 8 derrière les barreaux de la cour pénale internationale, Laurent Gbagbo retrouvera bientôt les siens. Agé de 76 ans, l’ancien président  ivoirien, historien de  formation,...
Malgré la pandémie mondiale, la Côte d’Ivoire continue d’afficher d’impressionnants taux de croissance. Une réussite portée notamment par les succès du secteur de la construction : politique de grands travaux et de scolarisation ont ouvert d’importants débouchés au secteur, désormais pilier de la croissance ivoirienne. Des entreprises du bâtiment comme...
Depuis sa prise de pouvoir le 20 avril dernier, Mahamat Idriss Déby multiplie les signes d’apaisement. Un geste accueilli avec enthousiasme à l’intérieur et à l’extérieur du pays, dont la continuité de l’Etat est essentielle pour assurer la stabilité nationale et régionale.   Renouveau gouvernemental C’est avec soulagement que la...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...