Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le pays plus sujet à la corruption en 2016

Selon l’indice 2016 sur la perception de la corruption publié par l’ONG Transparency international (TI), le Ghana a perdu 4 points (score de 43) par rapport à l’année précédente pour se classer 70 ème sur les 176 pays de ce classement.

“En dépit de son statut de modèle démocratique, le Ghana affiche une contre performance significative”, souligne l’étude. L’organisme justifie ce coup d’arrêt par une corruption préoccupante s’étant manifestée lors des dernières élections présidentielles, une situation largement dénoncée par la population.

Accra enregistre par ailleurs le recul le plus significatif en Afrique subsaharienne sur cette période. Pour autant, TI place quatre nations ouest-africaines dans le Top 10 des 50 nations du continent présentes dans la liste. Il s’agit du Cap-Vert, du Sénégal, du Burkina Faso et bien entendu du Ghana.

Le Cap-Vert (score de 59) bénéficie pour sa part de la réélection du président Fonseca qui s’inscrit dans la continuité du programme d’amélioration de la bonne gouvernance locale. Quant à Dakar et Ouagadougou (scores respectifs de 45 et 38), ils progressent de façon constante.

Enfin, le Nigéria, pourtant deuxième économie africaine derrière l’Afrique du Sud, peine à convaincre. En atteste un résultat de 28 points symptomatique d’un environnement politico-économique en convalescence.

Source : Ouestaf

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter