Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le pays plus sujet à la corruption en 2016

Selon l’indice 2016 sur la perception de la corruption publié par l’ONG Transparency international (TI), le Ghana a perdu 4 points (score de 43) par rapport à l’année précédente pour se classer 70 ème sur les 176 pays de ce classement.

“En dépit de son statut de modèle démocratique, le Ghana affiche une contre performance significative”, souligne l’étude. L’organisme justifie ce coup d’arrêt par une corruption préoccupante s’étant manifestée lors des dernières élections présidentielles, une situation largement dénoncée par la population.

Accra enregistre par ailleurs le recul le plus significatif en Afrique subsaharienne sur cette période. Pour autant, TI place quatre nations ouest-africaines dans le Top 10 des 50 nations du continent présentes dans la liste. Il s’agit du Cap-Vert, du Sénégal, du Burkina Faso et bien entendu du Ghana.

Le Cap-Vert (score de 59) bénéficie pour sa part de la réélection du président Fonseca qui s’inscrit dans la continuité du programme d’amélioration de la bonne gouvernance locale. Quant à Dakar et Ouagadougou (scores respectifs de 45 et 38), ils progressent de façon constante.

Enfin, le Nigéria, pourtant deuxième économie africaine derrière l’Afrique du Sud, peine à convaincre. En atteste un résultat de 28 points symptomatique d’un environnement politico-économique en convalescence.

Source : Ouestaf

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter