Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Algérie : l’ensemble des mines issues de la guerre contre la France ont été détruites

Alger a annoncé que les neuf millions de mines issues de la guerre coloniale avec la France ont été détruites par l’armée locale. 

C’est le général Boualem Madi, qui a officialisé l’information, non sans satisfaction : « Nous avons achevé l’opération de déminage qui couronne plus de cinquante années d’efforts continuels et de travail sur le terrain afin d’anéantir le fléau hérité de la période coloniale. » Ce dernier a indiqué qu’une surface de 62 000 mètres carrés avait été sondée à cette fin.

Pour rappel, l’Etat français « avait érigé durant le conflit des barbelés électrifiés et miné les frontières algériennes sur 700 km de long, du côté marocain à l’Ouest, et sur 460 km de long du côté tunisien à l’Est. »

Le média hexagonal, La Croix, précise d’ailleurs que la traversée de cette frontière morbide fut « souvent fatale pour les combattants du Front de libération nationale (FLN) qui allaient se ravitailler auprès de leurs bases arrière dans les pays voisins, ou qui voulaient infiltrer l’Algérie depuis ces pays. »

Source : La Croix

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...