Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : Adama Barrow prône une ouverture de son gouvernement
Pêche Gambie

Le nouvel homme fort gambien, Adama Barrow, va annoncer cette semaine les têtes d’affiche de son gouvernement post-Yahya Jammeh. Des choix qui devraient être orientés vers une large ouverture des huit partis d’opposition qu’ils l’ont soutenu tout au long de sa campagne.

Selon les dernières tendances, le président offrira des postes-clés à sa formation d’origine (UDP). Ainsi, Ousainou Darbouka pourrait se voir octroyer les Affaires Étrangères, quand Amadou Sanneh (ancien trésorier du parti) est pressenti aux Affaires économiques et financières.

Mais ce n’est pas tout, A.Barrow compte également récompenser l’ensemble de l’opposition qui a poussé sa candidature. De ce fait, Ahmet Fatty, le chef du parti The Gambia moral congress (GMC), sera nommé ministre de l’Intérieur, révèle le site, Leral.

Le média assure dans la foulée qu’Amadou Jallow, chef de file du People’s Progressive Party devra faire ses preuves à l’Agriculture. Parallèlement, Hamat Bah, leader du National Réconciliation Party, migrera au Tourisme.

Enfin, la Justice et le Commerce accueilleront respectivement l’ancien Procureur de la Cour internationale des Nations-Unies, l’avocat Ba Tambadou, et la militante du genre, Isatou Touray.

Source : Lereal

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter