Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : Adama Barrow prône une ouverture de son gouvernement
Pêche Gambie

Le nouvel homme fort gambien, Adama Barrow, va annoncer cette semaine les têtes d’affiche de son gouvernement post-Yahya Jammeh. Des choix qui devraient être orientés vers une large ouverture des huit partis d’opposition qu’ils l’ont soutenu tout au long de sa campagne.

Selon les dernières tendances, le président offrira des postes-clés à sa formation d’origine (UDP). Ainsi, Ousainou Darbouka pourrait se voir octroyer les Affaires Étrangères, quand Amadou Sanneh (ancien trésorier du parti) est pressenti aux Affaires économiques et financières.

Mais ce n’est pas tout, A.Barrow compte également récompenser l’ensemble de l’opposition qui a poussé sa candidature. De ce fait, Ahmet Fatty, le chef du parti The Gambia moral congress (GMC), sera nommé ministre de l’Intérieur, révèle le site, Leral.

Le média assure dans la foulée qu’Amadou Jallow, chef de file du People’s Progressive Party devra faire ses preuves à l’Agriculture. Parallèlement, Hamat Bah, leader du National Réconciliation Party, migrera au Tourisme.

Enfin, la Justice et le Commerce accueilleront respectivement l’ancien Procureur de la Cour internationale des Nations-Unies, l’avocat Ba Tambadou, et la militante du genre, Isatou Touray.

Source : Lereal

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...