Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
CAN 17 : victoire impérative des Elephants contre le Maroc

Après deux matchs nuls poussifs contre le Togo et la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire doit impérativement battre le Maroc ce mardi pour entrevoir les quarts de finale de la CAN 2017. Tout autre résultat serait un immense coup d’arrêt pour les hommes de Michel Dussuyer, tenants du titre.

Le sélectionneur des Elephants n’a d’ailleurs pas manqué de jeter un regard lucide sur cette rencontre lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match :

Comme je l’ai dit aux joueurs on joue un huitième de finale. On est conscient que c’est un match couperet qui se joue sur des détails. Il s’agit pour nous de le gagner. Il s’agit aussi de ne pas se jeter dans la gueule du loup. Il faut rester organisé tout en essayant de faire la différence à un moment donné.”

Pour autant, ce scénario est de bon augure si l’on se réfère à la précédente édition de la CAN qui avait vu l’équipe nationale ivoirienne s’imposait en finale contre le Ghana après être sorti des poules lors d’un match couperet contre le Cameroun (1-0).

Du côté du Maroc, un nul suffirait pour assurer la qualification, la Selefanto ne peut donc pas se permettre de calculer. L’autre rencontre du groupe C opposera la RDC au Togo.

Mardi à Oyem (Gabon) :

19h00 GMT: Maroc – Côte d’Ivoire

Mardi à Port-Gentil (Gabon) :

19h00 GMT: Togo – RDC

Source : Afrik Foot

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La période de soudure, qui sépare chaque année deux périodes de récolte, ainsi que l'insécurité croissante sur le territoire burkinabè, pourraient avoir des effets désastreux à court terme sur la population, confirme le Programme alimentaire mondial (PAM*).  Un état de fait que le porte-parole de l'institution onusienne, Hervé Verhoosel, a...
Le groupe terroriste, shebab, s'est à nouveau distingué en frappant mercredi une base militaire de la Mission africaine en Somalie (Amisom), située à 70 kilomètres au sud de Mogadiscio. Dans les faits, les djihadistes ont d'abord fait explosé plusieurs véhicules au abord du site de de Awdheegle, avant de tirer...
Alors que les djihadistes de Boko Haram multiplient les intimidations et massacres en tout genre dans la zone du lac Tchad, les membres de Médecins sans frontières (MSF) ont décidé de quitter la localité nigérienne de Maïné-Soroa, proche de Diffa. Ces derniers estiment que leur sécurité n'est plus garantie.  Selon...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter