Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le nouveau gouvernement souhaite renégocier le programme d’aide du FMI
Ghana croissance premier trimestre

Le gouvernement du président Nana Akufo-Addo a annoncé son intention de renégocier le programme d’aide de 918 milliards de dollars sur trois ans, conclu en 2015 entre le Ghana de John Mahama et le FMI. Le pays doit en effet faire face à de nombreuses dépenses publiques.

“L’actuel programme comprime l’espace budgétaire, et du point de vue du New Patriotic Party, il doit être révisé”, a indiqué le ministre des Finances, Yaw Osafo-Maafo.

L’accord, destiné initialement à assouplir la dette ainsi que l’inflation tout en boostant parallèlement la croissance, est donc jugé trop contraignant par le nouvel exécutif ghanéen.

Les termes du texte imposent en effet à l’Etat plusieurs réformes économiques difficilement applicables à l’instant T en matière de maîtrise budgétaire.

Depuis 2013, le pays accuse particulièrement le coup avec une dégradation progressive de ses comptes publics couplée à une courbe inflationniste très préoccupante.

Pour rappel, la dernière décennie fut couronnée de succès avec un PIB annuel de 7,5%, boosté par une exportation d’or, de cacao, et de pétrole en pleine expansion.

Source : Agence Ecofin

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter