Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : Patrice Talon promet plus de 500 000 emplois supplémentaires

Le président béninois, Patrice Talon, a explicité cette semaine ses projets en matière d’emploi. 537 300 postes supplémentaires seront ainsi à pourvoir à l’horizon 2021. Voici les domaines concernés par le programme gouvernemental.

 Le secteur du “cadre de vie” sera le plus pourvu avec 178 300 emplois répartis comme ceci :

  • Aménager les berges de la lagune de Cotonou et assainir son plan d’eau : 3.800 emplois
  • Aménagement de la lagune de Porto-Novo : 300 emplois ;
  • Mener une gestion efficace des déchets dans l’agglomération de Cotonou : 6.000 emplois ;
  • Rénover le vieux centre-ville de Cotonou (Ganhi et Akpakpa-Dodomè) : 4.500 emplois ;
  • Faire de Dantokpa un marché moderne de référence : 10.000 emplois ;
  • Construction d’un nouveau marché international à Parakou : 1.200 emplois ;
  • Créer un complexe international Cotonou (Théâtre, Conférence, Hôtel de luxe) : 9.300 emplois ;
  • Aménager le camp Guézo et en faire un centre d’affaires de référence : 37.100 emplois ;
  • Réhabilitation et aménagement des voiries des villes de Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Abomey-Calavi, Sème-Kpodji, Abomey, Bohicon et Natitingou : 36.100 emplois ;
  • Assainissement pluvial Cotonou : 37.000 emplois ;
  • Développement de programme immobilier d’habitat social et économique : 33.000 emplois

Suivent respectivement :

L’agriculture : 134 200 emplois

  • Filières Haute Valeur Ajoutée (ananas, anacarde, produits maraîchers) : 60.800 emplois ;
  • Renforcer les filières conventionnelles (riz, maïs, manioc) : 22.300 emplois ;
  • Développer l’aquaculture continentale : 21.000 emplois ;
  • Mettre en valeur la basse et moyenne vallée de l’Ouémé : 21.000 emplois ;
  • Augmenter la production de viande, de lait et d’œufs de table : 9.100 emplois ;

Le tourisme : 106 300 emplois

  • Faire de la Pendjari/W le parc de référence de l’Afrique de l’Ouest : 6.000 emplois ;
  • Réinventer la cité lacustre de Ganvié : 3.200 emplois ;
  • Pôle touristique d’Abomey/Porto-Novo (Arts, cultures et arènes d’expression Vodoun) : 17.700 emplois ;
  • Créer une expérience touristique premium autour des Tata Somba : 4.600 emplois ;
  • Recréer à l’identique la cité historique de Ouidah : 37.500 emplois ;
  • Aménager des stations balnéaires 37.300 emplois ;

Les infrastructures : 53 100 emplois

  • Construction d’un nouvel aéroport international à Glo-Djigbé : 16.000 emplois ;
  • Modernisation extension du Port Autonome de Cotonou : 19.000 emplois ;
  • Réaménagement de l’axe routier autour du Port de Cotonou : 500 emplois ;
  • Construction d’une route de contournement Nord de Cotonou : 6.900 emplois ;
  • Aménagement de la Route des pêches (Phase 2) : 1.800 emplois ;
  • Construction d’une autoroute entre Sémé Kpodji et Porto-Novo : 1.000 emplois ;
  • Aménagement de la route Djougou-Pehunco-Kérou : 2.000 emplois ;
  • Extension du réseau routier sur 1.362 km : 5.900 emplois ;

La Création de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir : 48 000 emplois

Le domaine électrique : 9100 emplois

  • Moderniser et étendre la filière thermique pour garantir un accès compétitif à l’électricité : 2.300 emplois ;
  • Développer les énergies renouvelables : 3.700 emplois ;
  • Restructurer l’opérateur national et son réseau : 3.100 emplois ;

L’assainissement de l’eau : 6300 emplois

  • Moderniser et développer l’exploitation responsable des ressources hydrologiques : 600 emplois ;
  • Donner accès à l’eau potable à l’ensemble de la population rurale et semi-urbaine : 3.200 emplois ;
  • Développer les capacités de production et de distribution en milieu urbain et périurbain : 2.500 emplois ;

Et enfin, la protection sociale :  2000 emplois

  • Mise en place d’une protection sociale pour les plus démunis et réduction de la précarité : 2.000 emplois;

Source : Bénin Web Tv

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter