Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : la création d’un Tribunal de Commerce en bonne voie

Le Président Mahamadou Issoufou avait annoncé lors de son discours de clôture 2016 qu’un Tribunal de Commerce verrait le jour au Niger en 2017. Force est de constater que le projet est en phase de concrétisation puisque deux décrets ont été adoptés en ce sens par le Conseil des ministres.

Ces derniers fixent les conditions d’organisation et de fonctionnement de la future institution, indique l’agence Ecofin. L’organisme ajoute que la juridiction commerciale prendra pied au sein de la capitale et participera à l’assainissement de l’environnement des affaires local.

La loi mentionne par ailleurs que “le Tribunal de Grande Instance Hors classe de Niamey et les Tribunaux de Grande Instance abriteront les Tribunaux de Commerce en gestation”, dont le ressort sera progressivement étayé par le texte.

Un climat favorable pour les IDE

Cette nouvelle réforme vient conforter un virage drastique du Niger en matière de business. En atteste, un rapport récent de la Banque mondiale qui place le pays en tête des nations ayant engagé le plus de réformes l’année dernière en matière d’amélioration du climat des affaires en Afrique subsaharienne.

Il a en conséquence gagné dix points dans le classement planétaire et occupe désormais la 150 ème place.

Source : Agence Ecofin

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...