Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : la création d’un Tribunal de Commerce en bonne voie

Le Président Mahamadou Issoufou avait annoncé lors de son discours de clôture 2016 qu’un Tribunal de Commerce verrait le jour au Niger en 2017. Force est de constater que le projet est en phase de concrétisation puisque deux décrets ont été adoptés en ce sens par le Conseil des ministres.

Ces derniers fixent les conditions d’organisation et de fonctionnement de la future institution, indique l’agence Ecofin. L’organisme ajoute que la juridiction commerciale prendra pied au sein de la capitale et participera à l’assainissement de l’environnement des affaires local.

La loi mentionne par ailleurs que “le Tribunal de Grande Instance Hors classe de Niamey et les Tribunaux de Grande Instance abriteront les Tribunaux de Commerce en gestation”, dont le ressort sera progressivement étayé par le texte.

Un climat favorable pour les IDE

Cette nouvelle réforme vient conforter un virage drastique du Niger en matière de business. En atteste, un rapport récent de la Banque mondiale qui place le pays en tête des nations ayant engagé le plus de réformes l’année dernière en matière d’amélioration du climat des affaires en Afrique subsaharienne.

Il a en conséquence gagné dix points dans le classement planétaire et occupe désormais la 150 ème place.

Source : Agence Ecofin

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter