Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Pékin acte un investissement de 40 milliards de dollars

Le ministre chinois des Affaires Étrangères, Wang Yi, a confirmé jeudi à Abuja que Pékin accorderait une enveloppe de 40 M$ au Nigeria afin que le géant d’Afrique de l’Ouest concrétise divers projets, notamment dans le transport. Cet investissement se greffe par la même occasion aux 45 M$ déjà actés récemment par la puissance asiatique.

Pékin consolide ainsi un partenariat toujours plus efficient avec la deuxième économie africaine, légèrement devancée par l’Afrique du Sud; une vision commune que le président Buhari n’a cessé de saluer tout en appelant les deux nations à poursuivre leurs efforts en ce sens :

« J’appelle les entreprises chinoises à s’installer durablement sur le territoire nigérian », s’est-il félicité lors de la conférence de presse d’usage.

Une coopération étendue

Avant d’indiquer que le pays bénéficierait de l’expertise chinoise dans de nombreux domaines, à l’image de la problématique des infrastructures, de l’hydroélectricité ou encore du secteur manufacturier.

Il a par ailleurs précisé que la coopération sino-nigériane pourrait prochainement s’étendre à l’agriculture, à  l’industrie pétrochimique, ainsi qu’aux ressources humaines.

Pour rappel, le Nigeria a connu une année 2016 particulièrement éprouvante en raison de la mauvaise santé de l’industrie pétrolière. D’autre part, cette nation, qui dépend largement des exportations de brut, souffre également d’un manque criant de devises étrangères, entraînant ainsi la dévaluation de sa monnaie, le naira.

Source : La Tribune

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...