Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie/présidentielles : la Cour Suprême reporte sa décision à mai
Commission vérité et réconciliation en Gambie

Le nouveau président gambien, Adama Barrow, va être officiellement investi le 19 janvier prochain mais son prédécesseur, Yahya Jammeh, refuse toujours « d’abdiquer ». Si ce dernier avait contesté la légalité du scrutin devant la Cour Suprême, cette perspective a toutefois pris du plomb dans l’aile puisque l’organe n’a pas pu statuer mardi, faute de juge disponible.

Selon le site du Monde, « aucun des six juges qui devaient siéger (cinq Nigérians et un Sierra-Léonais) n’était présent à Banjul à l’ouverture de l’audience. »

Les magistrats ont tour à tour invoqué un problème de calendrier. La décision de l’organe a donc été reportée au mois de mai, indique James Gomez, l’ancien maire de Banjul responsable de l’organisation de la cérémonie de passation de pouvoir :

« Il n’y aura pas de verdict pour le moment pour la simple raison que Yahya Jammeh ne peut établir une cour sans juges, et la Cédéao n’a pas autorisé les juges sollicités à quitter leur pays respectif. »

Parallèlement, la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest continue de négocier avec le dérangeant frondeur par l’intermédiaire du chef d’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, et de l’ancien président ghanéen, John Mahama; des médiations restées lettres mortes jusqu’à présent.

Pour rappel, la Cédéao pourrait rapidement annihiler la menace Jammeh, si le contrevenant persiste à ne pas reconnaître la légitimité d’Adama Barrow. A cette fin, le Sénégal prendrait les rênes de la force armée régionale.

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...