Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo : Lomé augmente sensiblement son budget et desserre l’étau sur les entreprises

L’hémicycle togolais a voté un budget 2017 en nette augmentation par rapport à l’année précédente (+22%), à hauteur de 1227,4 milliards de Francs CFA. Le gouvernement a parallèlement réduit l’impôt sur les sociétés d’un pourcent afin de favoriser la compétitivité, l’emploi et a fortiori la croissance.

“La présente loi de finances permet de poursuivre la consolidation des recettes internes, en assurant l’élargissement progressif de l’assiette fiscale, afin de desserrer l’étau sur les entreprises et de permettre ainsi au secteur privé de jouer pleinement le rôle qui est le sien.”

Le ministre de l’Économie, Sani Yaya, a estimé qu’il s’agissait d’un message fort envoyé aux entrepreneurs togolais qui attendaient une réduction de l’IS avec impatience. Il a également annoncé une croissance prévisionnelle de l’ordre de 5 % pour ce nouvel exercice. Quant au taux d’inflation, il se situerait autour de 2,5% du PIB.

Au niveau de la répartition de ce cru 2017, S.Yaya a indiqué que 46,8% de la manne financière serait consacrée aux secteurs sociaux (éducation, santé, développement socio-économique de base et agriculture, eau et électrification rurale).

Pour rappel, comme le souligne Jeune Afrique, cette dernière orientation amorce “la mise en œuvre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), lancé le 30 juin 2016 par le chef de l’État Faure Gnassingbé, censé doper la construction d’infrastructures dans les zones du territoire togolais les plus mal desservies.”

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter