Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ne briguera pas de nouveau mandat en 2020
Alassane Ouattara Burkina Faso exportation électricité

Le chef de l’exécutif a annoncé mercredi 4 janvier qu’il ne se représenterait pas lors des élections présidentielles de 2020. Fort d’un bilan économique très positif, Alassane Ouattara estime que les dossiers sur lesquels son équipe travaille permettront de laisser la Côte d’Ivoire sur de bons rails.

Le leader de la coalition (RHPD) estime en effet qu’une troisième expérience à la tête du pays n’est pas envisageable puisqu’il atteindra 75 ans lors de la prochaine échéance présidentielle : “Ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020.”

Ce dernier s’était déjà exprimé en ce sens durant sa campagne de 2015, laissant entendre “qu’il pourrait écourter son deuxième mandat si la fatigue et le sentiment du devoir accompli le poussaient à passer le relais à un vice-président ou tout du moins à un successeur constitutionnel.”

A.Ouattara pourra donc bénéficier durant ces trois prochaines d’années d’une certaine liberté d’action en étant débarrassé des contraintes liées à une nouvelle élection. il pourra ainsi convertir l’essai dans de nombreux chapitres clés de la politique ivoirienne comme le développement de l’investissement privéla réforme de l’armée, la modernisation du réseau électrique ou encore la baisse du coût de la vie.

Conforté par le Oui au referendum sur la nouvelle Constitution et la victoire probante du RHDP aux législatives de décembre, il est vrai que l’intéressé peut voir l’avenir sereinement.

Source : RFI

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter