Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cedeao : sept pays membres optent pour le free roaming à partir du 31 mars

La taxe de réception d’appel dans un pays étranger signataire sera supprimée à compter du 31 mars par sept membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Il s’agit du Sénégal, du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la Sierra Léone, du Burkina Faso et du Togo.

Cette information a été confirmée mardi 3 janvier par le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP), Abdou Karim Sall. Ce dernier s’exprimait à l’occasion de la signature d’un protocole d’accord régissant la mise en œuvre du « free roaming » entre le Sénégal et le Togo.

Selon le média Leral, cette mesure favorisera ainsi “l’émergence d’un seul et unique réseau téléphonique sur le continent africain.”

Concrètement, poursuit-il, “l’abonné sénégalais se rendant à Bamako pourra recevoir des appels sur son numéro habituel sans payer le coût de réception.”

Pour rappel, la Cedeao souhaite répondre à de nombreux défis favorisant l’intégration économique régionale. A l’image d’une Union douanière symbolisée par un Tarif extérieur commun (TEC-CEDEAO), entré en vigueur le 1er janvier 2015.

Source : Leral

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...