Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : vers une baisse de 10% de la facture moyenne d’électricité

Le virage vert qu’entreprend actuellement Dakar, avec l’émergence de plusieurs centrales solaires, commence à porter ses fruits en terme de maîtrise de la pollution mais également sur le pouvoir d’achat de la population. Le président Macky Sall a en effet annoncé que la facture d’électricité moyenne allait baisser de 10% durant les deux premiers mois de l’année.

“J’ai le plaisir de vous annoncer une baisse de 10% sur le prix de l’électricité à compter du premier bimestre de 2017, dont les modalités seront fixées par la commission de régulation du secteur de l’électricité. Cette baisse représentera un gain de 30 milliards de FCFA en faveur des consommateurs.”

Le chef d’Etat n’a pas boudé son plaisir au moment d’évoquer ce chapitre lors de son traditionnel discours du Nouvel An. Il a confimé que cette baisse était rendue possible par plusieurs “acquis” liés à l’indépendance énergétique visée par l’exécutif.

De ce fait, poursuit-il, “la fourniture d’électricité connaît une nette amélioration puisque de 912 heures en 2011, le temps moyen annuel de coupure a été réduit à 73 heures en 2016. Quant à la Sénélec, elle affiche un exercice bénéficiaire pour la troisième fois consécutive depuis 2014 alors qu’elle accusait, auparavant, des pertes cumulées de plusieurs milliards de FCFA.”

Mais ce n’est pas tout, l’intéressé confirme également “qu’en 2016, la Sénélec a mis en service 270 mégawatts (MW) additionnels, soit plus de la moitié de ses capacités cumulées en 2015, qui étaient de 510 MW.

Avant de conclure non sans satisfaction : “Tout cela a permis d’améliorer considérablement la qualité du service et de donner à des milliers de Sénégalais l’accès à l’électricité.”

Pour rappel, Dakar a récemment inauguré les centrales solaires de Bokhol (Nord) et de Malicounda (Ouest), tandis que six sites éoliens devraient être achevés d’ici 2018.

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...