Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
“En Afrique de l’Ouest, le rail sinon rien”
L’ancien rédacteur en chef de Courrier international et de Jeune Afrique, Claude Leblanc, est revenu pour l’Opinion sur les enjeux d’un réseau ferroviaire efficient reliant Abidjan et Cotonou.

“Tous les spécialistes le disent : pour s’industrialiser, l’Afrique a besoin du chemin de fer. Au total, le continent ne dispose que 51 000 kilomètres de voies ferrées. Mais le vent est aujourd’hui en train de tourner car les Etats, qui avaient souvent montré fort peu d’intérêt pour ce mode de transport, semblent comprendre qu’ils ont beaucoup à y gagner. C’est le cas notamment de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest qui ont finalement pris la mesure de mettre en œuvre ce projet vieux de plus d’un siècle.”

Le journaliste milite ainsi, à juste titre, pour que la problématique du train redevienne une préoccupation majeure en Afrique de l’Ouest. Il place en conséquence beaucoup d’espoirs sur le groupe Bolloré Africa Logistics qui avait multiplié les déclarations en ce sens durant l’année 2015.

Si l’entreprise avait évoqué des projets au Niger, avec un investissement de près de 2,5 milliards d’euros destiné à la construction de nouvelles voies, Claude Leblanc estime que les investisseurs locaux et étrangers devraient tout mettre en oeuvre pour concrétiser définitivement la liaison Abidjan-Cotonou.

Même si les complications judiciaires constituent un frein majeur dans la progression de cet épique projet…


La Tribune de Claude Leblanc est disponible ici.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter