Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : les autorités proposent d’amnistier les déserteurs de Boko Haram
djihadisme

Le gouvernement nigérien a annoncé la mise en place d’un vaste plan de déradicalisation envers les rebelles de Boko Haram qui déposeraient les armes. Une telle décision entrainerait ainsi de nombreuses amnisties.

Cette proposition du ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, rappelle quelque peu la main tendue par le président colombien envers les combattants des Farc afin que l’Etat sud-américain retrouve une paix indispensable après plus de 50 ans de conflits incessants.

M.Bazoum a en effet indiqué via un communiqué que les autorités garantiront une porte de sortie « confortable » aux soldats déchus de BH : « Nous allons leur éviter la prison ainsi que toute poursuite judiciaire. Et nous allons nous acheminer vers une forme de prise en charge. »

Selon RFI, ces derniers seront cantonnés au sein d’un camp de transit où ils suivront un programme de déradicalisation afin « qu’ils puissent retrouver une vie sociale et abandonner leurs idées extrémistes. »

Pour le moment, la localisation du site n’a pas encore été actée, mais il s’agirait de celui de Diffa ou d’un autre en cours de construction, poursuit le média.

Pour rappel, si les arguments idéologiques ont permis à Boko Haram d’enrôler nombre d’éléments, l’argument pécuniaire a également fait la différence. Les autorités planchent donc sur le pari du plein emploi pour endiguer ce fléau.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32