Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina : le président Kaboré évoque la création d’un ministère exclusif à la Sécurité

Le Burkina Faso pourrait se doter prochainement d’un ministère exclusivement affecté à la Sécurité afin que les autorités gagnent en efficacité sur le terrain. Cette information a été dévoilée hier par le président Kaboré en personne sur les réseaux sociaux.

L’année 2016 n’a pas été simple pour ce pays régulièrement ciblé par les attaques djihadistes. La dernière en date, qui s’est déroulée le 16 décembre à Noussoumbou, a particulièrement marqué les esprits puisque douze militaires perdirent la vie durant un énième attentat.

La population locale espère donc entamer 2017 sous de meilleurs hospices, et cela Roch Marc Christian Kaboré l’a bien compris. Le chef de l’exécutif a en effet annoncé lors d’un échange avec des twittos que “la question d’un ministère plein de la Sécurité sera prise en compte dans la réorganisation gouvernementale (à venir).”

Ce dernier a également confirmé la nomination d’un nouveau chef d’État-major général des armées en la personne du colonel-major Oumarou Sadou : “Cette décision s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de nos forces armées”, précise-t-il dans la foulée.

Pour rappel, le département de la Sécurité était auparavant rattaché au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Source : Fazosine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laurent Gbagbo et Charles Blé ont été acquittés le mardi 15 janvier 2019. Leur libération immédiate ordonnée par la Chambre de première instance de la CPI a été suspendue à la requête dilatoire introduite par le Bureau de Fatou Bensouda le 16 janvier. Les collaborateurs de Fatou Bensouda avaitent exprimé...
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, au terme d’une procédure longue de deux ans. Une décision qui n’a pas été prise à l’unanimité des juges et qui faisait partie des scénarii possibles, mais qui reste étonnante au regard des charges et preuves avancées par l’accusation....
L’Etat ivoirien est sur le point de limiter sa participation dans les entreprises publiques. C’est lors du dernier conseil des ministres à Abidjan que la décision a été actée. Après les études nécessaires, un désengagement de l’Etat sera opéré. L’Etat ivoirien a pris la décision de se désengager progressivement des...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter