Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina : le président Kaboré évoque la création d’un ministère exclusif à la Sécurité

Le Burkina Faso pourrait se doter prochainement d’un ministère exclusivement affecté à la Sécurité afin que les autorités gagnent en efficacité sur le terrain. Cette information a été dévoilée hier par le président Kaboré en personne sur les réseaux sociaux.

L’année 2016 n’a pas été simple pour ce pays régulièrement ciblé par les attaques djihadistes. La dernière en date, qui s’est déroulée le 16 décembre à Noussoumbou, a particulièrement marqué les esprits puisque douze militaires perdirent la vie durant un énième attentat.

La population locale espère donc entamer 2017 sous de meilleurs hospices, et cela Roch Marc Christian Kaboré l’a bien compris. Le chef de l’exécutif a en effet annoncé lors d’un échange avec des twittos que “la question d’un ministère plein de la Sécurité sera prise en compte dans la réorganisation gouvernementale (à venir).”

Ce dernier a également confirmé la nomination d’un nouveau chef d’État-major général des armées en la personne du colonel-major Oumarou Sadou : “Cette décision s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de nos forces armées”, précise-t-il dans la foulée.

Pour rappel, le département de la Sécurité était auparavant rattaché au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Source : Fazosine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter