Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina : le président Kaboré évoque la création d’un ministère exclusif à la Sécurité

Le Burkina Faso pourrait se doter prochainement d’un ministère exclusivement affecté à la Sécurité afin que les autorités gagnent en efficacité sur le terrain. Cette information a été dévoilée hier par le président Kaboré en personne sur les réseaux sociaux.

L’année 2016 n’a pas été simple pour ce pays régulièrement ciblé par les attaques djihadistes. La dernière en date, qui s’est déroulée le 16 décembre à Noussoumbou, a particulièrement marqué les esprits puisque douze militaires perdirent la vie durant un énième attentat.

La population locale espère donc entamer 2017 sous de meilleurs hospices, et cela Roch Marc Christian Kaboré l’a bien compris. Le chef de l’exécutif a en effet annoncé lors d’un échange avec des twittos que « la question d’un ministère plein de la Sécurité sera prise en compte dans la réorganisation gouvernementale (à venir). »

Ce dernier a également confirmé la nomination d’un nouveau chef d’État-major général des armées en la personne du colonel-major Oumarou Sadou : « Cette décision s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de nos forces armées », précise-t-il dans la foulée.

Pour rappel, le département de la Sécurité était auparavant rattaché au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Source : Fazosine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guinéens ont battu les Algériens sur un score de 1-0. L’Algérie est la championne d’Afrique en titre et s’est vue en échec contre la Guinée. A ce stade, l’Algérie est dernière de son groupe en Coupe d’Afrique des nations et donc au bord de l’élimination. Le héros du Nzalang...
L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice. Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ? Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute...
Ibrahim Boubacar Keïta était à la tête du pays entre 2013 et 2020. Il fut démis après un coup d’État en août 2020.   Le président Ibrahim Boubacar Keïta âgé de 76 ans est décédé le 16 janvier à son domicile à Bamako. La télévision publique malienne a d’ores et déjà...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...