Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : le Sénégal prendra les commandes des forces de la Cedeao si Jammeh n’abdique pas

Yahya Jammeh persiste et signe : il ne quittera pas son trône tant que la Cour suprême gambienne n’aura pas validé le scrutin présidentielle du 1er décembre dernier. Un scrutin qui avait vu le candidat de l’opposition, Adama Barrow, remportait brillamment les élections. Cependant, la CEDEAO pourrait annihiler rapidement cette menace, si le contrevenant persiste dans cette voie.

Dans l’optique d’une action concrète de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, le président de l’Organisation, Marcel Alain de Souza, a annoncé le 23 décembre que le Sénégal prendrait les rênes des opérations.

En effet, tout doit être mis en place pour que la passation du pouvoir s’effectue dans les meilleurs conditions le 19 janvier prochain.

D’ici là, la Cour suprême rendra ses conclusions sur la légitimité de l’échéance présidentielle (le 10). Pour autant, Y.Jammeh baissera-t-il pavillon si le verdict lui est défavorable ? Rien n’est moins sûr tant son intervention provocatrice sur le sujet n’augurait rien de bon :

“Tant que la Cour n’aura pas rendu sa décision sur cette affaire, il n’y aura pas d’investiture le 19 janvier. Et nous verrons ce que la Cedeao et les grandes puissances derrière elle pourront faire.”

Pour rappel, l’opposition tente de trouver une issue pacifique au conflit en proposant à l’intéressé de quitter la tête de l’exécutif sans être “menacé”. Mais il semble que cette solution négociée n’ait pas encore trouvé l’écho escompté. C’est également le cas des initiatives menées par les présidents ghanéen et nigérian, nommés médiateurs par la Cedeao sur ce dossier.

Sources : Jeune Afrique et Adiac

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...