Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : Cotonou bénéficie de 30 M€ de la BEI pour moderniser son système d’eau potable

La Banque européenne d’investissement (BEI) accordera un budget de 30 millions d’euros destiné à moderniser et développer le réseau d’alimentation en eau potable de la capitale béninoise. Ce dispositif profitera à près de 600 000 personnes d’ici neuf ans.

Le projet a été entériné le 8 décembre dernier à l’occasion de la visite du Président Talon à Bruxelles. Il prévoit notamment l’installation d’une station de traitement des boues de vidange, indique Jeune Afrique.

Lors de la signature, le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle, n’a pas manqué de souligner qu’un tel financement bénéficiera de manière certaine aux populations locales via “un service de distribution en eau potable et d’assainissement de qualité. Ce qui contribuera à améliorer la vie quotidienne dans ces quartiers.”

Parallèlement, l’Union européenne, la Banque allemande de développement (KFW) et la Banque africaine de développement (BAD) proposeront également une manne financière pour soutenir le chantier.

Pour rappel, il ne s’agit pas du premier investissement de la BEI dans ce domaine, puisque entre 2007 et 2015 l’institution avait déjà accordé 13 millions d’euros à Cotonou. Toutefois, en prenant en compte l’ensemble des secteurs sur lesquels elle est intervenue par la passé (eau, énergie, accompagnement des entreprises), cette dernière a investit 138 M€ au total sur le territoire.

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...