Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Législatives/Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara vise une victoire probante du RHDP
Alassane Ouattara Burkina Faso exportation électricité

Alors que la campagne des législatives ivoiriennes s’est ouverte samedi pour une durée d’une semaine, Alassane Ouattara a appelé la population à soutenir activement la coalition présidentielle du RHDP, et cela pour lui permettre de bétonner les objectifs qui rythmeront son mandat.

« Donnez moi une forte majorité pour me permettre d’accélérer les travaux que j’ai fixés pour les quatre années à venir. »

Fort d’un bilan économique prometteur, le chef de l’exécutif veut convertir l’essai dans de nombreux chapitres clés de la politique ivoirienne comme le développement de l’investissement privéla réforme de l’armée ou encore la modernisation du réseau électrique.

Une majorité significative du RHDP au Parlement s’inscrit donc comme le préambule incontournable de ce projet. Et avec 199 postulants, dont la candidature du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, qui briguera la circonscription du Grand-Bassam (sa région natale), la coalition souhaite frapper fort le 18 décembre prochain.

Nul doute également que le récent succès du referendum portant sur la nouvelle Constitution lui offrira une assise populaire non négligeable.

Pour rappel, A.Ouattara a annoncé que 30 000 membres des forces de l’ordre seront déployés dans le but d’assurer la sécurité totale du scrutin.

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...