Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-Vert accepte d’accueillir un détenu de Guantánamo

Le Cap-Vert accueille depuis samedi un prisonnier yéménite issu de Guantánamo. Ancien membre d’Al-Qaïda, Shawqi Awad Balzuhair n’était plus considéré par les Etats-Unis comme « une menace continue et significative ».

« Le gouvernement américain remercie son homologue du Cap-Vert pour son geste humanitaire », souligne le communiqué du département de la défense US. Quant au transfert de l’intéressé, il s’est effectué « d’une manière conforme aux exigences de sécurité et de traitement humain », poursuit-il.

L’administration Obama, qui avait fait de la fermeture de la célèbre prison l’un des fers-de-lance de son projet sans toutefois y parvenir, peut au moins se targuer de s’être délesté d’un nouveau détenu « encombrant ». Leur nombre est désormais porté à 59 dans la forteresse cubaine.

Selon Europe 1, « Balzuhair avait été capturé le 11 septembre 2002 à Karachi au Pakistan par les autorités locales, dans un assaut contre un groupe de militants d’Al-Qaïda. Il était notamment accusé de préparer des attentats contre des forces américaines à Karachi. »

Source : Europe 1

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement a annoncé avoir dissous le FNDC, principal groupement d’opposition. Le FNDC, une coalition de partis politiques, de syndicats et d’organisations de la société civile a appelé à une nouvelle journée de manifestation le 17 août. En Guinée, le collectif FNDC qui s’oppose à la junte au pouvoir a été...
Ce nouvel assaut djihadiste qui a fait 42 morts s’est déroulé dans un contexte complexe ; alors que le pouvoir malien repousse son historique allié français et se rapproche de la Russie.  Au Mali, quarante-deux soldats maliens ont été tués, dimanche, dans le nord-est près des frontières du Burkina Faso et...
Une manifestation contre le coût élevé de la vie a tourné à l’émeute le 10 août dans la capitale de la Sierra Leone, Freetown. Le 10 août, à Freetown, des manifestations ont dégénéré et causé la mort de deux policiers. Les manifestants protestaient contre la vie chère. Dans le quartier...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...