Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-Vert accepte d’accueillir un détenu de Guantánamo

Le Cap-Vert accueille depuis samedi un prisonnier yéménite issu de Guantánamo. Ancien membre d’Al-Qaïda, Shawqi Awad Balzuhair n’était plus considéré par les Etats-Unis comme « une menace continue et significative ».

« Le gouvernement américain remercie son homologue du Cap-Vert pour son geste humanitaire », souligne le communiqué du département de la défense US. Quant au transfert de l’intéressé, il s’est effectué « d’une manière conforme aux exigences de sécurité et de traitement humain », poursuit-il.

L’administration Obama, qui avait fait de la fermeture de la célèbre prison l’un des fers-de-lance de son projet sans toutefois y parvenir, peut au moins se targuer de s’être délesté d’un nouveau détenu « encombrant ». Leur nombre est désormais porté à 59 dans la forteresse cubaine.

Selon Europe 1, « Balzuhair avait été capturé le 11 septembre 2002 à Karachi au Pakistan par les autorités locales, dans un assaut contre un groupe de militants d’Al-Qaïda. Il était notamment accusé de préparer des attentats contre des forces américaines à Karachi. »

Source : Europe 1

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guinéens ont battu les Algériens sur un score de 1-0. L’Algérie est la championne d’Afrique en titre et s’est vue en échec contre la Guinée. A ce stade, l’Algérie est dernière de son groupe en Coupe d’Afrique des nations et donc au bord de l’élimination. Le héros du Nzalang...
L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice. Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ? Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute...
Ibrahim Boubacar Keïta était à la tête du pays entre 2013 et 2020. Il fut démis après un coup d’État en août 2020.   Le président Ibrahim Boubacar Keïta âgé de 76 ans est décédé le 16 janvier à son domicile à Bamako. La télévision publique malienne a d’ores et déjà...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...