Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : réélection de Sébastien Ajavon tête du patronat béninois

Le Conseil national du Patronat du Bénin (CNP-Bénin), réuni en assemblée générale le vendredi 26 novembre 2016, a renouvelé sa confiance à l’homme d’affaires béninois et deuxième fortune du pays.                    

Seul candidat à sa propre succession, le président directeur général du Groupe Agroalimentaire Cajaf-Comon a été réélu pour un mandat de quatre ans. La liste unique qu’il menait pour ce scrutin a obtenu 643 voix sur 692 (92,92%), avec 49 bulletins nuls.

Ainsi plébiscité par ses pairs, la victoire doit avoir une saveur particulière pour l’homme qui en octobre avait été interpellé après la découverte de 18 kilos de cocaïne dans un conteneur adressé à sa société. Gardé à vue pendant 8 jours puis relaxé pour « insuffisance de preuves » au terme d’une audience marathon de plus de 10 heures au tribunal correctionnel de Cotonou ; le « roi du poulet », plus gros contributeur fiscal, et troisième homme de l’élection présidentielle de 2016, en a surpris plus d’un.

Sébastien Ajavon a très rapidement annoncé les lignes de l’action qu’il compte mener à la tête du CNP-Bénin : la création d’entreprise comme solution à la sortie de crise économique, une diversité accrue au sein du réseau entrepreneurial ( soutiens aux PME comme aux grands groupes), et une compétitivité équitable.

Il a communiqué à la presse les axes de sa politique à la tête du patronat béninois : « L’action publique doit être menée sur la base d’un diagnostic et apporter des réponses sans jamais s’immiscer  dans ce que l’Etat ne sait pas faire c’est-à-dire la création et la gestion en direct des entreprises. Nous nous devons aussi de dire que la solution à la crise qui sévit actuellement au Bénin passe par l’entreprise et par l’esprit d’entreprise et l’entreprise c’est nous tous. Inlassablement, nous nous battrons pour la compétitivité de nos entreprises. Nous dirons et redirons que nous exigeons une compétitivité équitable ».

Sources : Jeune Afrique, Koaci

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...