Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : l’ex-président Wade cité dans une affaire de meurtre
Abdoulaye Wade législatives Sénégal

Le député-maire de Mermoz-Sacré-Coeur (Dakar), Barthélémy Dias, actuellement poursuivi pour le meurtre de Ndiaga Diouf dans ses propres locaux en 2011, affirme que l’ex-chef d’Etat, Abdoulaye Wade, serait à l’origine de cette sombre affaire et qu’il le fera savoir à la justice le 1er décembre.

“Dans 48 heures, je prouverai que la piste des commanditaires renvoie au plus haut responsable du Parti démocratique sénégalais. Avant d’aller au procès, je donnerai aux Sénégalais le plaisir d’entendre, eux-mêmes, la voix du Président Wade, et de savoir à quel point le PDS est un parti violent”, martèle-t-il.

Avant de poursuivre, incisif : “Vous entendrez ce qu’Abdoulaye Wade avait eu à dire concernant les membres de la sécurité qu’il a eu à envoyer à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur et dans d’autres domiciles de responsables politiques, au prétexte qu’il avait un message à nous livrer.”

Si Barthélémy Dias garde la dent dure contre A.Wade, il ne souhaite pas pour autant que ce dernier soit jugé pour ce crime : « Je considère que Wade est trop vieux pour être traduit en justice. La majorité des Sénégalais ne souhaiterait pas voir Wade devant un tribunal. Mais le PDS doit venir répondre des actes ignobles qu’il a eu à poser tout au long de son magistère. »

Pour rappel, B.Dias avait tiré sur le jeune nervi, Ndiaga Diouf, lors de la période pré-électorale de la présidentielle de 2012 et avait indiqué aux enquêteurs avoir agi en légitime défense. Il assurait alors que sa vie était en danger car les hommes qui s’étaient introduits au sein de sa mairie agissaient pour le compte de leaders de l’ancien parti au pouvoir, le PDS.

Source : Koaci

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter