Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Fédération ivoirienne de football courtise le talentueux Tiémoué Bakayoko

Le milieu de terrain de l’AS Monaco, très en vue cette saison en Ligue 1, hésite encore entre les Elephants et la sélection hexagonale. Bien qu’il ait déjà porté le maillot des espoirs français, son coeur balance toujours. Tiémoué Bakayoko va donc devoir trancher prochainement.

“Les Espoirs c’est terminé. Il va falloir que je décide entre cette sélection française et celle de la Côte d’Ivoire. Je suis sur la réflexion, je me pose la question et je n’ai pas encore pris de décision”, a-t-il affirmé hier lors d’un point presse au centre d’entraînement monégasque.

Courtisé depuis de longs mois par la Fédération ivoirienne de football, ce dernier pourrait par exemple suivre le chemin du latéral droit du PSG, Serge Aurier, qui aurait pu lui aussi endosser le maillot des Bleus. Mais l’heure est encore aux tractations.

Cependant, un élément et pas des moindres pourrait peser dans la balance. Il s’agit de l’embouteillage régnant actuellement au milieu de terrain français, notamment dans l’axe. Avec des éléments de grand talent tels que Blaise Matuidi (PSG), Adrien Rabiot (PSG), N’Golo Kanté (Chelsea), Yohann Cabaye (Crystal Palace), Paul Pogba (Manchester United) ou encore Lassana Diarra (OM), pour ne citer qu’eux, les places sont chères.

Néanmoins, la Selefanto demeure de son côté en phase de reconstruction après le succès de la génération dorée en finale de la CAN 2015 face au Ghana. Certains tauliers comme Didier Drogba (Impact de Montréal) ou Kolo Touré (Celtic de Glasgow) ont en effet pris leur retraite internationale. Michel Dussuyer injectera donc progressivement du sang neuf dans le onze ivoirien afin d’aborder sereinement la Coupe du monde 2018 (en cas de qualification).

Quoi qu’il en soit, si Tiémoué n’a pas évoqué cette problématique, il a toutefois confirmé qu’il ferait un choix définitif cet été : “Je me suis fixé jusqu’à la fin de cette saison pour prendre une décision. Ce sont deux grandes sélections et il faudra choisir.”


Foot – L1 – ASM : Bakayoko n’a «pas encore fait… par lequipe

Sources : L’Equipe et Sport Côte d’Ivoire

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...