Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire – Centrafrique : relance de la coopération sur fond de sortie de crise

La Centrafrique sollicite l’aide de l’État ivoirien par la voix de son chef d’état, Faustin Touadéra.

En visite à Abidjan depuis le 6 novembre, les intentions de Faustin Touadéra sont précises : doter son pays des moyens de se relancer, à la sortie de la crise récente.

« Nous allons entamer donc un processus de désarmement et de réconciliation nationale, de cohésion sociale, a déclaré Faustin-Archange Touadéra après sa rencontre avec le Président ivoirien, Alassane Ouattara. Le peuple ivoirien avec beaucoup de résilience a pu sortir de cette situation. Nous voulons en retirer l’expérience qui fait qu’aujourd’hui la Côte d’Ivoire renoue avec le développement. »

L’agenda des rencontres couvre les domaines aussi divers que stratégiques que sont que  la relance économique et la coopération militaire. « Nous sommes venus demander le soutien du président Alassane Ouattara afin qu’il utilise son leadership pour porter la voix de la Centrafrique auprès des investisseurs. Nous organisons une conférence des bailleurs à Bruxelles », a précisé Faustin Touadéra.

Après avoir reçu le soutien de Alassane Ouattara, le Président centrafricain a rencontré les représentants de la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement d’une partie du programme de sortie de crise. « La crise centrafricaine qu’on a voulu transformer en crise confessionnelle est d’abord un problème de sous-développement, et donc l’apport de certains bailleurs partenaires (…) pourrait aider au relèvement du peuple centrafricain », a-t-il poursuivi.

Une coopération accrue entre les deux pays et les retours d’expérience de la Côte d’Ivoire dans le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) doivent permettre à la Centrafrique de se relancer.  L’École de formation des armées (EFA) pourrait également accueillir dans les prochains mois des officiers des forces armées centrafricaines (Faca).

On se souvient que Burkina Faso, avait lui aussi sollicité il y quelques mois de cela, l’aide de l’État ivoirien.

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fois de plus, Guillaume Soro ne s'est pas présenté au  cabinet de la juge d'instruction Sabine Khéris, qui l'a convoqué mercredi 24 novembre 2011, pour l’entendre dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à Michel Gbagbo, le fils de l’ancien président ivoirien. L'ex-premier ministre a brillé par son absence au tribunal de...
Lomé va mettre en place un mécanisme de facilitation d’accès à l’électricité pour les populations à faibles revenus. Ce fonds devrait permettre une couverture totale du territoire à l'horizon 2030. Une initiative urgente car 52,4 % des Togolais, seulement, bénéficient d'un accès énergétique à l'instant T. "Notre objectif est de...
La fin de l'année 2021 devrait marquer une couverture 4G du territoire béninois de l'ordre de 75%. "Nous nous sommes fixé comme objectif l'autonomisation numérique de nos communautés (...) Il est de notre responsabilité de veiller à ce que chaque Béninois ait un accès équitable à des services qui lui...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...