Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali/Algérie : vers un renforcement de la coopération économique

Bamako et Alger ont projeté jeudi 4 novembre de renforcer leur coopération économique de manière efficiente lors d’une réunion dans la capitale malienne entre les Premiers ministres Modibo Keita et Abdelmalek Sellal.

Le potentiel de la relation économique entre les deux Etats, jugé unanimement très important, n’avait pourtant jamais fait l’objet des aménagements nécessaires à sa pleine exploitation. C’était donc tout l’enjeu de cette échéance : façonner la liaison Algérie-Mali en un axe prépondérant.

Les discussions ont donc été focalisées sur la simplification des contraintes administratives et douanières pour simplifier les échanges, à l’image de “la signature d’une convention fiscale de non double imposition pour les hommes d’affaires maliens et algériens qui souhaitent investir, soit au Mali, soit en Algérie”, relaie RFI.

Une avancée notable qui chapeautera ainsi de nombreux accords portant sur la collaboration bancaire, l’agriculture, l’élevage, la pêche, la transformation des produits agro-alimentaires ou encore le domaine énergétique.

Outre le volet économique, Alger a une nouvelle fois réitéré sa volonté d’aider Bamako à retrouver la paix et la sécurité sur l’ensemble de son territoire, conformément aux engagements entérinés le 20 juin 2015 entre les parties en présence et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Sources : RFI et Mali Jet

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter