Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Quand Dakar accueille la nouvelle génération de chercheurs et intellectuels africains

« Fonder un nouvel humanisme décentré de l’Europe », c’est ainsi que Séverine Kodjo-Grandvaux décrit la nature des rencontres qui ont lieu en ce moment à Dakar et Saint-Louis.

 Organisés par Felwine Sarr et Achille Mbembe du 28 au 31 octobre les Ateliers de la pensée réunissent une vingtaine de romanciers, d’historiens, de philosophes, de sociologues… sénégalais et du monde entier, africains ou travaillant sur l’Afrique.

Il s’agit pour l’occasion de réunir des intellectuels qui habituellement travaillent disséminés dans le monde entier ; de croiser les regards, les pensées sur un continent africain qui voit émerger une nouvelle génération d’intellectuels.

 Une génération affranchie d’automatismes éducatifs hérités du colonialisme et qui se vit « consciente de ces réalités, (…) pleinement mondialisée, travaillant aussi bien sur le continent que dans de prestigieux établissements d’enseignement et de recherche en Europe et aux Etats-Unis, propose, depuis une dizaine d’années, une approche renouvelée qui cherche à élaborer des concepts innovants afin d’appréhender les réalités africaines et de penser leur inscription dans un monde globalisé » précise Séverine Kodjo-Grandvaux.

Il s’agit de rompre avec la pensée occidentale afin de créer, affermir la propre pensée africaine. C’est l’occasion d’écouter notamment Souleymane Bachir Diagne, de Mamadou Diouf, Léonora Miano, Françoise Vergès, Abdourahman Waberi, Sami Tchak, Célestin Monga ou encore d’Alain Mabanckou.

A lire dans Le Monde Débats

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trois projets de développement dans les secteurs de la santé et de l'enseignement et pour l'amélioration de la gouvernance seront financés grâce à un budget de 245 milliards de francs CFA que la Banque mondiale alloue à l'Etat ivoirien. La Côte d'Ivoire bénéficie du soutien de la Banque mondiale pour la...
Au Nigéria, le président Muhammadu Buhari a annoncé qu’une loi sur le salaire minimum fixe désormais celui-ci à 30 000 nairas, alors qu’il s’élevait jusqu’à maintenant à 18 000 nairas. A noter que seules les entreprises de moins de 25 salariés seront exemptées de la hausse.  Le président Muhammadu Buhari...
Les experts médico-légaux de la Police gambienne en collaboration avec la Commission Vérité et réconciliation et réparations ont mis à jour le 17 avril une fosse commune au sein même de la caserne militaire de Yundum à 16 km de Banjul. Selon les premières informations délivrées par les autorités gambiennes,...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter