Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Quand Dakar accueille la nouvelle génération de chercheurs et intellectuels africains

« Fonder un nouvel humanisme décentré de l’Europe », c’est ainsi que Séverine Kodjo-Grandvaux décrit la nature des rencontres qui ont lieu en ce moment à Dakar et Saint-Louis.

 Organisés par Felwine Sarr et Achille Mbembe du 28 au 31 octobre les Ateliers de la pensée réunissent une vingtaine de romanciers, d’historiens, de philosophes, de sociologues… sénégalais et du monde entier, africains ou travaillant sur l’Afrique.

Il s’agit pour l’occasion de réunir des intellectuels qui habituellement travaillent disséminés dans le monde entier ; de croiser les regards, les pensées sur un continent africain qui voit émerger une nouvelle génération d’intellectuels.

 Une génération affranchie d’automatismes éducatifs hérités du colonialisme et qui se vit « consciente de ces réalités, (…) pleinement mondialisée, travaillant aussi bien sur le continent que dans de prestigieux établissements d’enseignement et de recherche en Europe et aux Etats-Unis, propose, depuis une dizaine d’années, une approche renouvelée qui cherche à élaborer des concepts innovants afin d’appréhender les réalités africaines et de penser leur inscription dans un monde globalisé » précise Séverine Kodjo-Grandvaux.

Il s’agit de rompre avec la pensée occidentale afin de créer, affermir la propre pensée africaine. C’est l’occasion d’écouter notamment Souleymane Bachir Diagne, de Mamadou Diouf, Léonora Miano, Françoise Vergès, Abdourahman Waberi, Sami Tchak, Célestin Monga ou encore d’Alain Mabanckou.

A lire dans Le Monde Débats

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter