Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Camp de réfugiés au Nigéria : au moins neuf morts dans un attentat kamikaze

Le camp de réfugiés de Bakassi, en banlieue de Maiduguri, la grande ville de la région au nord-est du pays a été le théâtre d’un attentat kamikaze le 29 octobre.

L’Etat de Borno, dont Maiduguri est la capitale, est une région dévastée par sept ans de conflit entre Boko Haram et les forces de sécurité. L’insurrection islamiste et sa répression par  l’armée et les services de sécurité nigérians ont fait au moins 20 000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009. C’est un des bastions du groupe djihadiste Boko Haram.

Maiduguri avait encore récemment été frappée, le 12 octobre, par un attentat à la voiture piégée dans une gare routière, faisant huit morts et une quinzaine de blessés.

« Deux kamikazes conduisant des rickshaws se sont fait exploser ce matin à dix minutes d’intervalle », a déclaré le porte-parole de l’Agence nationale des services urgences (Nema), Mohammed Kanar. « L’un des kamikazes a tenté de pénétrer dans le camp de déplacés internes de Bakassi, mais il a sauté à l’entrée, tuant quatre personnes, a-t-il expliqué. L’autre kamikaze, qui était accompagné de deux personnes, a explosé quelques minutes plus tard près du dépôt d’essence du camp. » Il apparaît que c’est le mode opératoire habituel de Boko Haram.

Le camp de Bakassi accueille des Nigérians qui ont dû quitter leurs foyers en raison des violences. Selon les organisations humanitaires, ce sont près de 1,5 millions de personnes qui sont ainsi regroupées à Maiduguri alors même que la région est un bastion djihadiste.

Les camps de réfugiés sont ainsi fragilisés : Fuyant les violences les populations sont hébergées dans une zone à risques qu’il est difficile de sécuriser.

L’attentat n’est pour le moment pas revendiqué.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32