Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Sénégal inaugure sa première centrale solaire

Dakar a inauguré samedi 22 octobre Senergy 2, la première centrale solaire de son histoire située à Bokhol dans le nord du pays. Cette dernière, qui est également la plus importante à ce jour en Afrique de l’Ouest, déploiera à terme une énergie de 20 mégawatts-crête couvrant les besoins de 160 000 personnes.

Senergy 2 (issue d’un financement local et international de 27 M$) entre pleinement dans la politique environnementale prônée par le président Macky Sall, qui vise un objectif de 20% d’énergie renouvelable à l’échelle nationale, et cela dès 2017 :

“Avec la centrale de Bokhol, nous franchissons une nouvelle étape et le Sénégal entre de plain-pied dans l’ère de l’énergie propre pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre”, s’est-il félicité lors de la cérémonie.

Avec une capacité de 77 mille panneaux solaires d’une longueur cumulée de 20 km selon les données transmises par la société GreenWish Partners, associée au projet, il est en conséquence difficile de douter des ambitions de l’exécutif sénégalais. Une volonté sociétale à laquelle la présidente de la structure, Charlotte Aubin-Kalaidjian, adhère totalement :

“Nous avons choisi le Sénégal, non seulement parce que le pays présente un taux d’ensoleillement exceptionnel, mais aussi pour l’implication et le rôle moteur des autorités dans la concrétisation de ce dossier (…) De plus, le coût de l’électricité produite au kilowatt heure sera inférieur d’environ 40 % au prix du mix énergétique actuel, ce qui représente une économie de plus de 60 milliards de FCFA cumulés pour l’Etat sur les 20 ans de la durée du contrat”

Cette stratégie doit, en outre, inspirer l’ensemble des nations de la région à se réformer en ce sens, puisque deux autres sites d’une capacité totale de 70 MW verront prochainement le jour sur le territoire. Ce dispositif alimentera ainsi le réseau de la  Senelec (Société nationale d’électricité).

Source : Paris Match

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...