Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : un imam condamné pour apologie du terrorisme

L’Imam sénégalais, Ibrahima Sèye, également professeur d’histoire-géographie dans un lycée de Kolda (Sud), a été condamné en appel à 30 mois de prison (dont 24 ferme) pour apologie du terrorisme, incitation à la désobéissance militaire et incitation à l’intolérance religieuse. Sa peine a été doublée par rapport au jugement de première instance.

Les juges de la cour de Dakar ont été particulièrement sensibles au réquisitoire du Parquet qui considérait que la sanction initiale, datant de juin 2016, n’avait pas pris la mesure des actes du prévenu.

Les magistrats se sont en effet appuyés sur l’enregistrement d’une prêche tenue en 2015 par l’intéressé dans laquelle il affirmait que “tous les militaires sénégalais envoyés au Mali (étaient) des mécréants.” Il évoquait ainsi le contingent sénégalais des forces des Nations unies établi localement pour apporter assistance et sécurité aux populations.

I.Sèye n’avait d’ailleurs pas manqué d’aggraver son cas en assumant ses propos à la barre. L’homme avouait alors “avoir agi au nom de l’Islam” dans le but de lutter “contre l’impérialisme occidental et américain” via le clivage du “choc des civilisations et des religions.”

Cette affaire démontre en l’occurrence que Dakar souhaite intensifier sa lutte contre le djihadisme, puisque cet individu fut arrêté en 2015 en compagnie d’une dizaine d’autres personnes, dont plusieurs imams, suspectées d’entretenir des liens étroits avec des organisations telles qu’Al-Qaïda, Aqmi ou l’Etat islamique.

Source : Slate Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter