Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : les VTC ivoiriens à la conquête du marché béninois

Après un lancement prometteur il y a moins d’un an, le leader Ivoirien du VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur), Africab se lance dorénavant au Bénin.

« Les perspectives de développement qu’offre la capitale économique béninoise sont intéressantes. L’évolution des grandes villes africaines est caractérisée par une urbanisation galopante, alors que le marché du transport se structure très lentement. Ainsi, l’agglomération de Cotonou, avec quelque 1,8 million d’habitants, s’est fortement développée, mais les moyens de locomotion ne se sont pas encore transformés» déclare Vangsy Goma, le promoteur d’Africab.

Africab, ce sont près de 26 000 courses en Côte d’Ivoire en moins d’un an. Un succès foudroyant généré par l’attrait de la nouveauté, la rigueur des chauffeurs, la modernité et l’élégance des véhicules. Des potentiels sur un marché en expansion, un bon produit, une notion de service innovant et il n’en fallait pas plus pour que le nouvel opérateur rencontre ses nouveaux consommateurs.

Fort de son succès en Côte d’Ivoire, Africab s’est allié avec MIG Logistics ( filiale de MIG Motors) afin de développer un nouvel usage du transport à Cotonou. Le partenariat soutenu par le Président Talon, a pu rapidement prendre ses marques grâce aux accréditations liées à la procédure d’installation à l’aéroport.

C’est donc une nouvelle offre de transport qui apparaît à Cotonou, sans pour autant concurrencer les taxis-motos qui sont dix fois moins cher que les VTC. Nouvelle offre, pour répondre aux attentes de la classe moyenne, nouveaux tarifs et nouveaux services créent l’attrait d’opérateur comme Africab. La flotte est constituée de cinquante véhicules neufs, tous climatisés, proposant la connexion Internet et un service de géolocalisation. L’équipe de soixante chauffeurs est d’ores et déjà prête pour le lancement en novembre.

Le tandem Africab-MIC Logistics est ambitieux et pense porter la flotte à une centaine de véhicules au premier trimestre 2017 si le succès est au rendez-vous, créant ainsi 250 emplois.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter