Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Football : France-Côte d’Ivoire aura lieu le 15 novembre prochain

La France affrontera la Côte d’Ivoire le 15 novembre à Lens en amical. Il s’agit de la deuxième confrontation entre les deux nations après celle du 17 août 2005 au cours de laquelle les Éléphants de Didier Drogba avaient été défaits (3-0) sur le sol hexagonal.

Les deux formations devaient se rencontrer initialement le 30 mai dernier à Nantes, mais un problème réglementaire lié à la FIFA avait finalement contraint les Français à opter pour le Cameroun dans le cadre de sa préparation à l’Euro 2016.

En effet, la fédération internationale interdit à une même équipe de jouer deux rencontres pendant une période FIFA, et cela dans deux villes séparées par plus de cinq heures de vol. Les Éléphants, qui étaient appelés à affronter le Gabon en amical le 4 juin à Abidjan, furent donc inéligibles pour affronter les Bleus.

Bien que qualifiés pour la CAN 2017 organisée par ces même Gabonais, les Ivoiriens demeurent actuellement dans une forme modeste après ses trois matchs nuls et son unique victoire enregistrée contre le Soudan dans le groupe I, le 25 mars dernier.

La sélection devra donc montrer un toute autre visage lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 qui se profilent à grands pas, puisque les Éléphants poursuivront leur campagne contre le Mali le 8 octobre au Stade de la Paix de Bouaké.

Il est important de noter que les deux autres convives du groupe C sont également très dangereux, puisqu’il s’agit du Gabon et du Maroc emmenés respectivement par Pierre-Emmerick Aubameyang, l’attaquant star du Borussia Dortmund, et Hakim Ziyech, l’étincelant meneur de jeu de l’Ajax d’Amsterdam.

Sources : Afrik Foot et Ouest France

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...