Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : l’Etat islamique destitue Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram

L’organisation terroriste Daesh, de plus en plus mécontente de l’action du fantasque A.Shekau à la tête de Boko Haram, a nommé Abu Musab al-Barnawi comme nouveau leader de cette franchise de l’EI en Afrique de l’Ouest.

Al-Barnawi occupait jusqu’à présent le rôle de porte-parole au sein de ce groupe djihadiste. Il est également très probable que ce dernier soit le fils de Mohamed Yusuf, le fondateur de Boko Haram, exécuté en 2009 par les forces de l’ordre nigérianes.

Cet homme, âgé d’une vingtaine d’années, « jouit en effet d’une très forte légitimité au sein de l’EI », indique Romain Caillet, chercheur à l’Institut français du Proche-Orient et spécialiste des questions de djihad. Il précise également qu’une majorité des troupes serait disposée à le soutenir.

Toutefois, A.Shekau, qui avait prêté allégeance à Daesh en 2015,  a signifié aujourd’hui au Calife al-Baghdadi (leader de l’EI) dans un enregistrement audio qu’il refusait d’abandonner son trône et qu’il comptait poursuivre « sa mission ».

Il est lui notamment reproché un extrémisme hors de propos envers les Musulmans qu’il n’hésite pas à supprimer en vertu d’un adage qui lui est propre : « Ceux qui vivent sous le joug des mécréants sont eux-mêmes des mécréants. »

Ses attaques répétées contre des mosquées ainsi que de multiples enlèvements de femmes et d’enfants ont largement impacté cette communauté dans la région, ce qui a en conséquence braqué nombre de dirigeants emblématiques de l’EI.

Lors de son intronisation, al-Barnawi avait d’ailleurs fortement insisté sur ce point, signifiant que Daesh prohibait dès à présent toute attaque envers les Musulmans. Et cela, Shekau l’a bien compris en assurant désormais « n’avoir aucun désir de tuer (ses) frères musulmans. »

Une confrontation entre l’Etat islamique et le groupuscule mené par Shekau apparaît donc inévitable, si celui-ci campe sur ses positions, conclut R.Caillet.

Source : 20 minutes

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...