Selon le Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR), plus de 500 Togolais ont fui récemment la région de Mango pour rejoindre le Ghana. Et cela, afin de fuir l'oppression politique...