Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’aéroport d’Orly séduit l’Afrique de l’Ouest
Orly

La compagnie aérienne Corsair vient de publier les résultats de son étude Kantar consacrée au second aéroport de France : Orly. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont sans appel, notamment en ce qui concerne l’Afrique de l’Ouest.

« Pour les voyageurs en provenance ou à destination de l’Afrique de l’Ouest, Orly signe une expérience positive ». Voilà qui résume parfaitement les résultats de l’étude de la compagnie aérienne. « Fluidité », « praticité », « facile à utiliser », « propre »… Les répondants ne tarissent pas d’éloges sur l’aéroport français.

Une expérience tellement positive que « 9 voyageurs sur 10 vers/depuis l’Afrique de l’Ouest recommanderaient Orly pour cette destination ». Une statistique à ne pas prendre à la légère quand on sait que pour bon nombre de voyageurs, l’aéroport est un facteur important dans le choix d’un vol, juste derrière la compagnie et l’heure de départ ou d’arrivée.

Orly en plein renouveau

Cet aéroport à « taille humaine » dans lequel on se sent « bien accueillis » séduit les voyageurs ouest-africains, notamment grâce à « une offre variée de destinations pour l’Afrique de l’Ouest ». Résultat : un tiers des répondants utilisent Orly plus souvent qu’avant. Seul bémol : si Orly est attractif, l’aéroport n’est pas encore considéré comme « prestigieux ». Nul doute que les futurs travaux que va connaître l’aéroport devraient arranger ça.

Le deuxième aéroport de France a en effet lancé un vaste programme d’investissements destiné à améliorer encore un peu plus la qualité de service qu’il propose aux voyageurs qui arpentent ses terminaux : high-tech, Wifi, équipements automatiques d’enregistrements, de contrôle et d’embarquement… L’aéroport souhaite plus que jamais entrer dans une nouvelle dimension. Un choix qui devrait être des plus profitables, tant pour l’aéroport que pour les voyageurs.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de faire face aux nombreux défauts de paiement des exportateurs locaux, Abidjan a décidé de revoir drastiquement les conditions d’attribution des droits d’exportation de cacao pour la nouvelle campagne de commercialisation. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les heureux élus "devront désormais obtenir de solides engagements financiers de la part...
Le 6 juin le gouvernement sénégalais a entériné le projet de réforme du statut des écoles coraniques (daaras) en adoptant un nouveau projet de loi. L’objectif du nouveau projet de loi est très précis et ne cache pas ses ambitions. Il s’agit de donner accès aux enseignements élémentaires et créer...
Avec plus de 11 milliards de francs CFA issus de la campagne 2017-2018, la filière coton s’annonce comme un fort contributeur au budget de l’Etat. La dernière campagne de la filière cotonnière a été fructueuse. La production présentant un record de 597.986 tonnes de coton-graine. Ainsi le coton est une...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter