Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : l’IRA entrevoit un avenir politique dans sa lutte contre l’esclavage
Mauritanie esclavage IRA

L’ONG IRA – qui lutte depuis 2008 en Mauritanie contre le fléau de l’esclavage qui perdure sur le territoire – a trouvé un accord avec le parti Sawag pour présenter plusieurs candidats lors des prochaines sessions électorales.

Jusqu’à présent, l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) n’était pas reconnue par le pouvoir en place mené d’une main de fer par Mohamed Ould Abdel Aziz.

Et cela pour une bonne raison puisque Nouakchott opère un comportement schizophrénique sur le dossier de l’esclavage, pourtant aboli depuis 1991 et largement condamnable par les textes. A tel point que ce dossier est devenu particulièrement tabou sur le territoire.

Peser sur les urnes

Le leader de l’IRA, Biram Dah Abeid – connu à l’international pour son Prix des droits de l’Hommes reçu à l’ONU en 2013, mais aussi pour avoir fini second de l’élection présidentielle domestique en 2014 derrière Mohamed Ould Abdel Aziz – a donc dû contourner la censure étatique en trouvant un accord avec une formation reconnue.

Une volonté qui a trouvé écho auprès du parti Sawag qui multiplie les rapprochements avec les entités mauritaniennes les plus critiques vis-à-vis de la politique de l’autruche menée par le gouvernement.

Crédit photo : Pixabay

Source : Afrique le 360

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de faire face aux nombreux défauts de paiement des exportateurs locaux, Abidjan a décidé de revoir drastiquement les conditions d’attribution des droits d’exportation de cacao pour la nouvelle campagne de commercialisation. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les heureux élus "devront désormais obtenir de solides engagements financiers de la part...
Le 6 juin le gouvernement sénégalais a entériné le projet de réforme du statut des écoles coraniques (daaras) en adoptant un nouveau projet de loi. L’objectif du nouveau projet de loi est très précis et ne cache pas ses ambitions. Il s’agit de donner accès aux enseignements élémentaires et créer...
Avec plus de 11 milliards de francs CFA issus de la campagne 2017-2018, la filière coton s’annonce comme un fort contributeur au budget de l’Etat. La dernière campagne de la filière cotonnière a été fructueuse. La production présentant un record de 597.986 tonnes de coton-graine. Ainsi le coton est une...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter