Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : rencontre ADO-Macron au sujet de la construction du métro d’Abidjan

Le 20 avril Alassane Dramane Ouattara et Emmanuel Macron se sont rencontrés à l’Elysée. Parmi les sujets abordés ; le projet du métro dans la capitale ivoirienne que ADO souhaite voir fini en 2021, date de la fin de son mandat.

 Alassane Dramane Ouattara souhaite voir en fonctionnement le métro d’Abidjan avant la fin de son mandat. Il a obtenu la mise en place d’un comité qui va se charger d’accélérer les décaissements dont une grande partie viendra de l’AFD. A sa sortie d’audience avec son homologue français, ADO a annoncé la mise en place d’un comité de haut niveau comprenant les ministres de l’Economie et des finances des deux pays pour « faire avancer le plus rapidement possible les travaux dont la livraison est prévue pour 2021 au plus tard ».

Il est important en effet symboliquement pour ADO que les travaux aboutissent vanat la fin de sa mandature. Ce projet abouti sera l’événement qui viendra confirmer la réussite de son programme d’émergence de la Côte d’Ivoire. La rencontre entre les présidents ivoirien et français, la troisième en un an, a permis aux deux présidents de réaffirmer la solidité de la coopération bilatérale entre leurs deux pays. La rencontre entre les deux représentants de l’exécutif ont couvert différents sujets. «Les échanges ont porté sur la coopération bilatérale, notamment, le Centre régional de lutte anti-terroriste qui sera basé en Côte d’Ivoire ainsi que plusieurs sujets d’ordre économique et les questions internationales inscrites à l’ordre du jour du Conseil de sécurité des Nations unies» indique le communiqué de presse ivoirien au sortir de la rencontre. Il s’agissait pour la France de s’assurer de la position de la Côte d’Ivoire à l’ONU alors que la position ivoirienne sur une résolution de l’ONU sur la Syrie, n’avait pas convaincu Paris qui soupçonne la Chine d’y avoir joué un rôle.

Le président Ouattara a salué et remercié à nouveau la France, pour sa contribution à la bonne dynamique que connait actuellement l’économie de son pays, «dont le taux de croissance est parmi les plus élevés au monde» selon le rappel qu’il en a fait.

Source : La Tribune Afrique

 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Côte d'Ivoire, premier producteur africain de noix de cajou et premier exportateur mondial, rencontre actuellement des difficultés avec son cru 2018 qui ne donne pas entière satisfaction sur le marché international. Et cela, pour des raisons d'ordre structurel. Selon RFI, "c'est la qualité médiocre de la noix brute qui...
Dans un mois le sommet de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest aura lieu en juin à Lomé. Entre temps, il est espéré un retour des démarches pour la résolution de la crise. Alors que cette semaine était...
Afin d’appuyer la transition démocratique du pays et soutenir Adama Barrow dans sa relance de la Gambie, les bailleurs de fonds internationaux ont fait la promesse de verser 1,45 milliard d'euro au pays en pleine transition démocratique. A Bruxelles le 22 mai, s'est tenue la conférence internationale sur la Gambie...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter