Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Washington avance en mai le transfert de son ambassade à Jérusalem
Israël Jérusalem Etats-Unis ambassade

Les Etats-Unis ont décidé de transférer leur ambassade israélienne de Tel Aviv à Jérusalem dès le mois de mai prochain. Et cela, alors que les experts prévoyaient plusieurs années pour que le transfert ait lieu. 

La Maison Blanche souhaite convertir l’essai sur le dossier Jérusalem après avoir défrayé la chronique en décembre dernier en reconnaissant officiellement la Ville sainte comme capitale de l’Etat Hébreu.

Depuis la Palestine et son président, Mahmoud Abbas, crient au scandale en s’opposant par un lobbying intensif à une validation de cette décision par la communauté internationale. Tout en militant parallèlement pour la reconnaissance officielle de l’Etat palestinien par les Etats qui comptent sur l’échiquier mondial.

Les USA cherchent donc à gagner du temps sur une polémique qui ne cesse de nourrir le conflit israélo-palestinien. Les dernière déclarations de la porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert, vont d’ailleurs totalement dans ce sens : « Nous sommes très heureux de (valider) cette avancée historique et nous attendons avec impatience l’ouverture en mai », s’est-elle ainsi félicitée devant la presse.

La Palestine crie au scandale

Bien entendu, la décision des Etats-Unis a été accueillie de manière très différente par les gouvernements israélien et palestinien. Si Benjamin Netanyahou a eu du mal à cacher sa satisfaction – sachant que l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem coïncide avec le 70 ème anniversaire de la proclamation d’Israël – l’accueil a été tout autre à Ramallah.

Le numéro 2 de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, a en effet largement fustigé la stratégie US : « C’est une provocation (pure et simple) pour les Arabes, musulmans et chrétiens. Par une telle décision, l’administration Trump finit de s’isoler complètement et devient une partie du problème et non plus la solution. » 

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois pays ont décidé de la création d’une nouvelle zone économique, un nouvel espace dont l’ambition est de dynamiser l’agriculture des trois pays que sont le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Naissance de la ZES. C’est en janvier 2012 que le Mali, le Burkina Faso et la Côte...
Il aura nécessité plus de 6 mois de retard pour que président nigérian voit le budget de son gouvernement adopté. Le parlement a donné cette semaine son accord pour un budget de dépenses de 29,8 milliards de dollars.  Le budget de l’Etat nigérian sera donc de 29,8 milliards de dollars...
Le groupe BSGR propriétaire de la célèbre mine de diamants de Koidu au Sierra Leone a officialisé très récemment la reprise des opérations d'exploitation. La structure avait été sujette ces derniers mois à de nombreuses contrariétés, à l'image de problèmes financiers ou encore du virus Ebola à l'effet particulièrement dévastateur....
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter