Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : quand la coopération avec la Chine s’intensifie

Le ministre ivoirien des Sports, François Amichia, en visite sur le chantier à de construction d’un stade olympique financé par les Chinois a confirmé la bonne entente entre les deux pays en annonçant de nouveaux partenariats.

 Les Chinois ont annoncé l’implantation future d’une vingtaine d’entreprises chinoises en Côte d’Ivoire ; prouvant que les relations sont au beau fixe entre les deux pays. Les relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et la Chine sont très appréciées à Abidjan. Les partenariats initiés entre la Chine et la Côte d’Ivoire concernent divers domaines dont le secteur des infrastructures. «Cette coopération entre les deux pays amis se diversifie et se renforce progressivement», a ainsi déclaré François Amichia, ministre ivoirien des Sports. Preuve en est la construction d’infrastructures sportives : «Dans le domaine sportif, cette coopération nous permettra d’avoir dans les mois à venir un beau stade olympique », a ajouté le ministre des Sports.

Le stade d’Ebimpe, un village situé dans la commune d’Anyama dans les environs d’Abidjan, est permis par un financement chinois de 67,5 milliards de francs CFA. Il sera livré en novembre 2019 et pourra accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, organisée en 2021 en Côte d’Ivoire. Le projet du site est ambitieux. Le stade disposera de 60 000 places et sera construit sur une superficie de 20 hectares, à l’intérieur d’une cité olympique de 287 hectares. Le site sera constitué de diverses infrastructures dont un hôpital sportif, un lycée sportif, des logements, des salles d’entraînement et des stades annexes. Ce projet d’envergure fait suite à plusieurs projets déjà initiés tels que le Palais de la culture de Treichville, l’autoroute Abidjan-Grand Bassam, le barrage de Soubré. Vont suivre les futures implantations d’une vingtaine d’entreprises chinoises.

«Nous envisageons de faire venir 15 à 20 nouvelles entreprises chinoises qui vont s’implanter durablement en Côte d’Ivoire, notamment en zone industrielle de Pk24», avait annoncé Tang Weibin, ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire, lors d’une rencontre sur l’investissement et le commerce entre les deux pays, en septembre dernier dans la capitale ivoirienne.

Source : La Tribune Afrique

 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de faire face aux nombreux défauts de paiement des exportateurs locaux, Abidjan a décidé de revoir drastiquement les conditions d’attribution des droits d’exportation de cacao pour la nouvelle campagne de commercialisation. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les heureux élus "devront désormais obtenir de solides engagements financiers de la part...
Le 6 juin le gouvernement sénégalais a entériné le projet de réforme du statut des écoles coraniques (daaras) en adoptant un nouveau projet de loi. L’objectif du nouveau projet de loi est très précis et ne cache pas ses ambitions. Il s’agit de donner accès aux enseignements élémentaires et créer...
Avec plus de 11 milliards de francs CFA issus de la campagne 2017-2018, la filière coton s’annonce comme un fort contributeur au budget de l’Etat. La dernière campagne de la filière cotonnière a été fructueuse. La production présentant un record de 597.986 tonnes de coton-graine. Ainsi le coton est une...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter