Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : la fronde monte contre la pénurie électrique
Guinée pénurie électricité crise

La Guinée est actuellement confrontée à des coupures de courant récurrentes qui nuisent au quotidien des habitants et à l’économie locale. Le gouvernement, de son côté, ne semble pas trouver les solutions pour contrer une fronde populaire de plus plus pressante.

Selon le site DW, le problème trouverait sa source dans des considérations financières puisque « l’Etat doit plus de 300 milliards de francs guinéens au principal fournisseur de carburant, Star Oil. » 

Bien que la construction du barrage de Kaleta a permis de stabiliser quelque peu les problèmes de délestage, le média révèle que « le gouvernement n’a (désormais) plus assez d’argent pour acheter suffisamment de carburant et (ainsi) alimenter les groupes électrogènes durant les périodes de (vaches maigres). »

Alpha Condé sans réponse 

A tel point, que l’économie domestique commence à en ressentir massivement les effets, à l’image de certains quartiers de Conakry plongés dans l’obscurité depuis plusieurs semaines. L’impatience règne donc massivement dans la capitale et les manifestations fleurissent de plus belle.

Du côté de la président guinéenne, la réaction a été timide voire curieuse. Alpha Condé s’est en effet fendu d’une intervention lunaire à l’occasion d’une récente visite sur le site du projet hydroélectrique de Souapeti : « Les Guinéens veulent le courant, mais ils ne veulent pas payer. »

A suivre…

Sources : DW et la BBC

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abidjan souhaite intensifier ses efforts en matière de lutte contre le terrorisme, une problématique qui s'applique particulièrement aux réseaux de transport. Le gouvernement a donc instauré en ce sens une nouvelle redevance sur les billets d'avion qui s'appliquera uniquement à l'aéroport international d'Abidjan. Cette dernière variera entre 4000 et 5000...
Les indicateurs sont au beau fixe pour le Ghana qui semble amorcer un redémarrage économique.  Le président Nana Akufo-Addo a le sourire. Il vient d’annoncer que l’économie ghanéenne serait en « voie de rétablissement ». Ainsi Accra annonce l’assainissement des finances publiques, le renforcement de la lutte contre la corruption, une reprise...
Le ministre ivoirien des Sports, François Amichia, en visite sur le chantier à de construction d'un stade olympique financé par les Chinois a confirmé la bonne entente entre les deux pays en annonçant de nouveaux partenariats.  Les Chinois ont annoncé l'implantation future d'une vingtaine d'entreprises chinoises en Côte d'Ivoire ; prouvant...
TRIBUNES LIBRES
Mathias Hounkpe, actuellement administrateur du Programme de Gouvernance Politique et de...

S’inscrire à la Newsletter