Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Alassane Ouattara veut davantage séduire la diaspora ivoirienne
Diaspora Côte d'Ivoire Economie Investissements

Les Ivoiriens expatriés constituent 5 % de la population de leur pays d’origine (soit 1,2 millions de personnes); une diaspora sur laquelle Alassane Ouattara souhaite s’appuyer pour parfaire le développement économique local. 

Selon RFI, « cette question a été une nouvelle fois abordée lors d’une rencontre, jeudi 2 septembre, entre la presse et la Direction générale des Ivoiriens de l’extérieur. Et pour cause, depuis l’arrivée au pouvoir d’Alassane Ouattara en 2011, les autorités multiplient les initiatives pour tenter de susciter l’intérêt des Ivoiriens de l’étranger. »

Ces derniers, présents majoritairement en Europe et aux Etats-Unis, ne contribuent à l’heure d’aujourd’hui qu’à 1,1% du PIB ivoirien. Ce potentiel n’a donc pas encore donné sa pleine mesure, confirme Issiaka Konaté, chargé du dossier par Abidjan :

« On a une diaspora très variée de plusieurs profils scientifiques, des personnes d’excellent niveau. Ce sont ces personnes-là auxquelles nous faisons appel. Ainsi, même si elles ne prennent pas la décision de revenir, elles peuvent faire un retour circulaire. Nous souhaitons qu’elles reviennent régulièrement, qu’elles restent attachées fondamentalement à leur pays. »

L’intéressé persiste et signe dans la foulée : l’Etat doit continuer à offrir des solutions d’investissements pour séduire cette cible-clé :

« Beaucoup de projets intéressants sont de nature à créer des emplois sur le sol ivoirien. Mais faute de financements, (les expatriés) peuvent avoir du mal à les mettre en place. Notre ambition est donc d’appuyer ces projets afin qu’ils puissent bénéficier à la Côte d’Ivoire. »

Pour autant, il faudra encore un peu de patience avant que ce partenariat soit réellement efficient. La création de la Direction générale des Ivoiriens de l’extérieur ne date en effet que de 2013.

Source : RFI

 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Côte d'Ivoire, premier producteur africain de noix de cajou et premier exportateur mondial, rencontre actuellement des difficultés avec son cru 2018 qui ne donne pas entière satisfaction sur le marché international. Et cela, pour des raisons d'ordre structurel. Selon RFI, "c'est la qualité médiocre de la noix brute qui...
Dans un mois le sommet de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest aura lieu en juin à Lomé. Entre temps, il est espéré un retour des démarches pour la résolution de la crise. Alors que cette semaine était...
Afin d’appuyer la transition démocratique du pays et soutenir Adama Barrow dans sa relance de la Gambie, les bailleurs de fonds internationaux ont fait la promesse de verser 1,45 milliard d'euro au pays en pleine transition démocratique. A Bruxelles le 22 mai, s'est tenue la conférence internationale sur la Gambie...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter