Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : la Tabaski placée à nouveau sous le signe de la liberté après le départ de Jammeh
Tabaski Gambie Jammeh Prière

Alors que les blessures liées à la dictature de Yahya Jammeh demeurent dans toutes les têtes en Gambie, la Tabaski qui arrive à grands pas marque un nouveau vent de liberté sur le pays.

A commencer par l’aspect calendaire puisque « sous Jammeh, les Gambiens avaient pour directive de prier le même jour que les croyants saoudiens, pour être en conformité avec La Mecque », souligne RFI.

Cette mesure avait pour conséquence d’irriter fortement certains imams qui ne souhaitaient pas prier avant de voir la lune apparaître dans le ciel national. Ces derniers s’exposaient alors à de lourdes sanctions.

Le média se fait ainsi écho du « traitement de faveur » subi par Muhideen Hydara, chef religieux de sa communauté soufie dans un village de la région de Foni. Après quatre jours de détention, l’intéressé était sorti libre mais très marqué :

« Le président avait demandé à tout le pays de prier le lundi. Mais moi, j’ai prié le mardi. Et c’est à cause de cela qu’ils m’ont arrêté !  J’avais fait le choix de prier le mardi, car au fond de moi, je savais que c’était le bon jour pour prier », raconte-t-il. Avant de se féliciter du départ de l’oppresseur :

« Aujourd’hui, Personne n’est assez fou pour nous arrêter, moi et mon père. On est libre de faire ce que l’on veut sans peur. On est libre de choisir le jour de prière. C’est notre religion, on ne suit ni le gouvernement, ni personne. On ne suit que le prophète Mohammed et Dieu. »

Source : RFI 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter