Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : la croissance boostée au premier trimestre
Ghana croissance premier trimestre

Accra a vu sa croissance s’accélérée au premier trimestre 2017 en affichant une hausse de 2,2% par rapport au cru 2016 (6,6% contre 4,4 l’année dernière à la même période). 

Selon le site Financial Afrik, qui s’appuie sur les données du service de statistique national, « la valeur du PIB au premier trimestre 2017 était de 44,73 milliards de Cedis ghanéens (10,13 milliards de dollars), par rapport à 36,3 milliards (8,26 milliards de dollars) au cours de la période correspondante de 2016. »

Le média ajoute dans la foulée que « le secteur de l’industrie a enregistré le taux de croissance le plus élevé de 11,5%, suivi du secteur agricole avec 7,6% et le secteur des services en troisième position avec une croissance de 3,7%. »

Néanmoins, la surprise la plus importante est venue du secteur de la pêche avec une évolution de 31,6 points. Quant à la filière forestière, cette dernière fait office de mauvais élève en attestant du taux de croissance le plus bas (3,4%).

Source : Financial Afrik

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter