Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia/élections générales : qui pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf ?
Liberia Election Présidentielle Législatives

Le Liberia lancera le 10 octobre prochain le coup d’envoi des élections présidentielles et législatives locales avec en ligne de mire un nouveau chef d’Etat puisque Ellen Johnson Sirleaf ne peut plus se représenter après deux mandats présidentiels successifs. 

Selon Koaci, « la Commission Nationale des Elections (CNE) a annoncé avoir enregistré 26 partis politiques pour la présidentielle et les législatives qui se tiendront le 10 octobre dans le pays. »

Le média ajoute que « les scrutins à venir permettront aux libériens d’élire un nouveau Président de la république et 73 députés. »

Georges Weah comme favori ?

Parmi les favoris à la fonction suprême figurent le vice-président, Joseph Boakai, soutenu par la présidente sortante ainsi que l’ancienne star du ballon rond et actuel sénateur, Georges Weah.

L’intéressé, très populaire auprès des Libériens, tendra de conjurer le sort après plusieurs échecs à la présidentielle.

Pour consulter la liste des partis engagés, c’est ici.

Source : Koaci 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter