Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : les autorités creusent une tranchée autour d’une université pour lutter contre Boko Haram
Boko Haram Nigeria

Les autorités nigérianes ont décidé de protéger davantage les structures d’enseignement au nord-est du pays; ces dernières ayant déjà fait les frais par le passé de la cruauté de l’organisation terroriste Boko Haram.

Cette fois-ci, l’Etat de Borno s’attaque à l’université de Maiduguri, particulièrement touchée par la menace djihadiste. Et force est de constater que les choses ne vont pas être faites à moitié puisqu’une tranchée de 27 kilomètres va rapidement sillonner les contours de l’établissement.

Cette décision a été actée après l’attentat kamikaze perpétré dimanche dernier par BH sur le site étudiant. Trois hommes s’étaient en effet donnés la mort sur le campus entraînant la mort d’un agent de sécurité. Cette attaque n’est autre que la troisième subie par l’université depuis le début de l’année 2017 après celle de janvier et celle de mai.

Borno en appel à Abuja

Le gouverneur de Borno, Kashim Shettima, a indiqué que ces travaux seront intégralement financés par les ressources étatiques; le but de la manoeuvre étant clairement d’empêcher les véhicules de BH de s’introduire sur les lieux.

Cependant, ce ne sont pas les seules mesures préconisées par l’intéressé qui a sollicité Abuja dans la foulée afin qu’une ligne de défense permanente vienne protéger durablement l’université.

Il a également confirmé le financement de groupes d’auto-défense locaux appelés à venir soutenir la police sur ce dossier.

Source : The Huffington Post 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Comité national des actions de lutte contre le travail des enfants a annoncé vendredi 16 février que la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ont passé un accord de partenariat pour enquêter sur ''les pires formes de travail des enfants'' dans les champs de cacao. Signé entre le Comité national...
Au Togo, depuis jeudi les délégations de chacune des parties impliquées dans la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017, se sont présentées afin de préparer le dialogue politique prévu pour le 19 février. Avant la tenue du dialogue à proprement parlé, un comité préparatoire s'est...
Alors que le leader de l’opposition Moise Katumbi demeure en exil en Belgique, le président Joseph Kabila tente par tous les moyens de se maintenir à la tête de la RDC. Le leader de l’opposition Moise Katumbi  fait face à de nombreuses rumeurs. Favori des sondages, certains souhaitent qu’il se...
TRIBUNES LIBRES
Mathias Hounkpe, actuellement administrateur du Programme de Gouvernance Politique et de...

S’inscrire à la Newsletter