Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal/législatives : l’ex-président Wade brigue une place de député
Abdoulaye Wade législatives Sénégal

L’ex-chef d’État sénégalais, Abdoulaye Wade (91 ans), conduira une liste d’opposition lors des élections législatives actées au 30 juillet prochain. Le maire de Dakar, Khalifa Sall, qui purge actuellement une peine d’emprisonnement pour des détournement de fonds publics présumés, mènera quant à lui une liste distincte, et cela sous la même bannière.

Selon Le Monde, « la liste dirigée par l’ex-président (2000-2012) a été annoncée lundi soir après l’éclatement d’une coalition plus large de l’opposition, formée de 40 à 50 partis, mouvements et associations dont des partisans de Khalifa Sall. »

Le communiqué du groupement indique par ailleurs que A.Wade « sera investi comme tête de liste par une coalition d’une vingtaine de partis et associations. »

L’opposition en eaux troubles

Cette scission était dans l’air depuis plusieurs semaines en raison d’un désaccord tenace entre les partisans du Parti démocratique sénégalais (PDS) soutenant Wade, et les proches du maire de Dakar, sur le choix d’un leader commun pour l’étape législative.

Ces deux mouvements auront pour ambition de proposer une alternative à la politique du président en place, Macky Sall, qui détient actuellement une majorité à l’Assemblée.

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 20 avril Alassane Dramane Ouattara et Emmanuel Macron se sont rencontrés à l’Elysée. Parmi les sujets abordés ; le projet du métro dans la capitale ivoirienne que ADO souhaite voir fini en 2021, date de la fin de son mandat.  Alassane Dramane Ouattara souhaite voir en fonctionnement le métro d’Abidjan...
Le Nigeria se lance dans la réforme du système de tarification de l’énergie. Il s’agir de baisser les coûts de l’électricité qui apparaissent trop élevés, notamment aux yeux des investisseurs.  L’objectif de cette réforme est d’améliorer l’approvisionnement en électricité alors que la moitié des 190 millions de Nigérians est privée...
Si le Maroc demeure l'interlocuteur principal du gouvernement ivoirien sur le dossier de la réhabilitation de la célèbre baie d’Abidjan, le Koweit a néanmoins trouvé un accord avec le président Ouattara pour réaliser plusieurs prestations sur le chantier.  Un partenariat a en effet signé entre les deux parties hier à...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter