Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana testera dès 2018 un nouveau vaccin contre le paludisme
Paludisme Ghana Vaccin

Le Ghana a été choisi par l’OMS pour tester un nouveau vaccin contre le paludisme en compagnie du Malawi et du Kenya. Entre 2018 et 2020, c’est près de 360 000 enfants ghanéens qui profiteront de cette vaste campagne sanitaire. 

Ce vaccin test ne sera pour le moment « qu’à efficacité limitée », indique l’Organisation. Quoi qu’il en soit, le précédent procédé (le Mosquirix) conçu par le géant pharmaceutique britannique, GlaxoSmithKline, en partenariat avec l’ONG, Malaria Vaccine Initiative, ne concernait que les enfants en bas âge et ne présentait que 40% de taux de réussite.

Cet essai était donc plus que souhaitable dans une zone où la maladie demeure très répandue.

L’OMS a toutefois confirmé que ce vaccin restait un complément d’un ensemble de mesures de prévention contre le paludisme que sont « la moustiquaire imprégnée de longue durée, la pulvérisation d’insecticides dans la maison, le traitement préventif pour les nourrissons pendant la grossesse et le traitement des cas confirmés par des médicaments antipaludiques efficaces. »

Source : Africa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter