Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana testera dès 2018 un nouveau vaccin contre le paludisme
Paludisme Ghana Vaccin

Le Ghana a été choisi par l’OMS pour tester un nouveau vaccin contre le paludisme en compagnie du Malawi et du Kenya. Entre 2018 et 2020, c’est près de 360 000 enfants ghanéens qui profiteront de cette vaste campagne sanitaire. 

Ce vaccin test ne sera pour le moment « qu’à efficacité limitée », indique l’Organisation. Quoi qu’il en soit, le précédent procédé (le Mosquirix) conçu par le géant pharmaceutique britannique, GlaxoSmithKline, en partenariat avec l’ONG, Malaria Vaccine Initiative, ne concernait que les enfants en bas âge et ne présentait que 40% de taux de réussite.

Cet essai était donc plus que souhaitable dans une zone où la maladie demeure très répandue.

L’OMS a toutefois confirmé que ce vaccin restait un complément d’un ensemble de mesures de prévention contre le paludisme que sont « la moustiquaire imprégnée de longue durée, la pulvérisation d’insecticides dans la maison, le traitement préventif pour les nourrissons pendant la grossesse et le traitement des cas confirmés par des médicaments antipaludiques efficaces. »

Source : Africa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Côte d’Ivoire et le Ghana sont les deux plus grands producteurs de cacao au monde et entendent unir leurs forces sur le marché mondial.  La Côte d’Ivoire et le Ghana entendent désormais, non seulement produire, mais également transformer la matière première cacao et pour ce faire sollicitent le financement...
Le gouvernement annonce la création d’un fonds de 200 milliards de Fcfa afin de favoriser l’accès à l’eau potable.  Le projet « Eau pour Tous » est l’une des priorités déclinées par le président Alassane Ouattara pour son second mandat. Le premier mandat de cinq ans a porté une dynamique soutenue accompagnée...
Les pluies torrentielles qui s’abattent sur le Niger depuis juin sans discontinuer, ont fait 54 morts selon le dernier bilan.  Les violentes pluies que ce pays désertique connait depuis 3 mois ont provoqué des inondations sans précédent. Selon le Bureau des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unis (ONU) les intempéries...
TRIBUNES LIBRES
Dans une tribune publiée le 1er septembre sur le site...

S’inscrire à la Newsletter