Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : accord de financement avec la BM pour un projet de distribution, transport et accès à l’électricité

Portant sur une enveloppe de 162 milliards de francs CFA, le projet a pour objectif de renforcer la capacité de transit des lignes et postes des réseaux de transport et de distribution d’électricité.

L’accord portant sur une enveloppe de 162 milliards de francs CFA, a été signé par le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Koné lors de la rencontre entre le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly et Makhtar Diop, le vice-président de la BM. Les montants annoncés sont destinés au financement du projet de distribution, transport et accès à l’électricité (PDTAE).

Le PDTAE est un projet d’envergure à quatre composantes. Selon le gouvernement ivoirien, il s’agit de l’électrification rurale et l’accès à l’énergie ; le renforcement de la capacité de transformation du réseau transport et la sécurisation de postes sources ; l’extension, le renforcement et la réhabilitation des réseaux de distribution ainsi que le renforcement des capacités et  la supervision, les études et la gestion de projet.

Selon le ministre de l’économie et des finances, le « développement et la remise à niveau des installations d’alimentation en vue de l’accès des populations à l’électricité partout en Côte d’Ivoire » est une priorité du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara. L’appui au secteur énergétique ne fut pas le seul sujet abordé lors de la rencontre de la BM et du gouvernement ivoirien. La BM a annoncé un appui budgétaire compris entre 100 et 125 millions de dollars. « Nous avons discuté sur les appuis budgétaires à apporter à la Côte d’Ivoire. Les discussions sont avancées et nous espérons dans les mois à venir libérer un appui budgétaire pour la Côte d’Ivoire pour faire face aux besoins de financements de l’économie ivoirienne. Le montant définitif n’a pas été arrêté, mais ça devrait se situer entre 100 ou 125 millions de dollars », a déclaré le vice-président de la Banque mondiale.

A en juger par l’efficacité des négociations, les relations entre la BM et la Côte d’Ivoire sont excellentes. Pour Makhtar Diop, cela se traduit par l’augmentation de l’allocation du cycle 18 de 21%. En décembre 2016 la BM avait ainsi déjà octroyé un crédit d’un montant de 75 millions de dollars au pays, destiné aux réformes des finances publiques et du secteur de l’éducation et de l’énergie.

Source : La Tribune Afrique

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter