Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : une femme accède à la présidence du Parlement

Mariam Jack Denton, juriste gambienne a été élue mardi présidente de l’Assemblée nationale.

Mme Denton et le vice-président du Parlement, Momodo Sanneh, tous deux membres du Parti démocratique unifié (UDP), principale formation d’opposition sous Yahya Jammeh et vainqueur des élections législatives du 6 avril font partie du groupe des cinq députés nommés par le chef de l’Etat, Adama Barrow. Ils ne font pas partie des 53 députés élus. Sur les cinq députés nommés, M. Barrow a désigné trois femmes, doublant la représentation féminine au Parlement, alors que seules trois candidates ont été élues. Les deux autres femmes nommées sont Ndey Yassin Secka, employée de la radiotélévision d’Etat GRTS, et Kumba Jaiteh, une responsable de la commission de la concurrence et de la protection des consommateurs.

Les 58 députés du Parlement monocaméral ont prêté serment devant le président de la Cour suprême, le juge Hassan Abubacarr Jallow. Mme Denton, juriste gambienne s’est engagée à exercer ses fonctions « avec l’impartialité attendue du poste de président du Parlement et à en préserver  la dignité ». La nouvelle présidente de l’Assemblée souhaite jouer un vrai rôle dans la vie politique gambienne et le fait savoir. « C’est un nouveau jour, c’est une nouvelle ère. L’Assemblée nationale est maintenant l’un des trois différents pouvoirs du pays, sans que l’exécutif ne puisse la contrôler » a ainsi déclaré Mariam Jack Denton.

La composition du nouveau Parlement se découpe comme suit : le Parti démocratique unifié (UDP) de Adama Barrow, détient une majorité absolue au parlement, ayant obtenu 31 des 53 sièges à pourvoir, hors députés nommés. Le parti de M. Jammeh, l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC), a conservé cinq sièges. Le Congrès démocratique de Gambie  (GDC), de Mama Kandeh, arrivé en troisième position à l’élection présidentielle a obtenu cinq sièges. D’autres partis de la coalition se partagent 11 des 12 sièges restants, le dernier revenant à un candidat indépendant.

Source : Le Monde Afrique

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter