Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La FIFA pourrait sévir après les incidents du match Sénégal-Côte d’Ivoire à Paris
Stade Charlety Côte d'Ivoire Sénégal

Alors que le match amical Sénégal-Côte d’Ivoire a été interrompu à la 88ème minute lundi suite à un envahissement du terrain (Stade Charléty/Paris), la FIFA pourrait décider de sévir.

« Une procédure disciplinaire devrait être ouverte si nécessaire », confirme l’instance internationale dans un communiqué.

Une décision semble toute logique, poursuivent parallèlement les organisateurs de la rencontre auprès de l’AFP : « A partir du moment où le match ne s’est pas terminé à l’heure prévue, c’est tout à fait normal que la FIFA puisse avoir un oeil sur ce qui s’est passé. »

La rencontre avait pourtant débuté avec des gradins aux trois-quarts vides, mais au bout de quinze minutes ces derniers se sont garnis à vitesse grand V. Les supporteurs des deux sélections étaient visiblement en retard. Nombre d’entre-eux se sont même positionnés dans une tribune derrière les bancs de touches qui n’était pas destinée à être ouverte.

L’enceinte n’était donc pas assez sécurisée et les contrevenants ont donc profité de « cette faille » pour perturber une première fois les débats à la 71ème minute, puis pour clore le spectacle à la 88ème.

Si le retour aux vestiaires des joueurs s’est fait sans heurt, il a néanmoins été rendu particulièrement difficile par la centaine de personnes présentes sur la pelouse.

« Le seul enseignement que l’on peut tirer de cela, c’est que les matches en région parisienne sont relativement compliqués à organiser pour des sélections aussi prestigieuses », n’a pas manqué de souligner l’organisme qui gérait l’événement.

Source : Eurosport

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter