Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La FIFA pourrait sévir après les incidents du match Sénégal-Côte d’Ivoire à Paris
Stade Charlety Côte d'Ivoire Sénégal

Alors que le match amical Sénégal-Côte d’Ivoire a été interrompu à la 88ème minute lundi suite à un envahissement du terrain (Stade Charléty/Paris), la FIFA pourrait décider de sévir.

« Une procédure disciplinaire devrait être ouverte si nécessaire », confirme l’instance internationale dans un communiqué.

Une décision semble toute logique, poursuivent parallèlement les organisateurs de la rencontre auprès de l’AFP : « A partir du moment où le match ne s’est pas terminé à l’heure prévue, c’est tout à fait normal que la FIFA puisse avoir un oeil sur ce qui s’est passé. »

La rencontre avait pourtant débuté avec des gradins aux trois-quarts vides, mais au bout de quinze minutes ces derniers se sont garnis à vitesse grand V. Les supporteurs des deux sélections étaient visiblement en retard. Nombre d’entre-eux se sont même positionnés dans une tribune derrière les bancs de touches qui n’était pas destinée à être ouverte.

L’enceinte n’était donc pas assez sécurisée et les contrevenants ont donc profité de « cette faille » pour perturber une première fois les débats à la 71ème minute, puis pour clore le spectacle à la 88ème.

Si le retour aux vestiaires des joueurs s’est fait sans heurt, il a néanmoins été rendu particulièrement difficile par la centaine de personnes présentes sur la pelouse.

« Le seul enseignement que l’on peut tirer de cela, c’est que les matches en région parisienne sont relativement compliqués à organiser pour des sélections aussi prestigieuses », n’a pas manqué de souligner l’organisme qui gérait l’événement.

Source : Eurosport

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois pays ont décidé de la création d’une nouvelle zone économique, un nouvel espace dont l’ambition est de dynamiser l’agriculture des trois pays que sont le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Naissance de la ZES. C’est en janvier 2012 que le Mali, le Burkina Faso et la Côte...
Il aura nécessité plus de 6 mois de retard pour que président nigérian voit le budget de son gouvernement adopté. Le parlement a donné cette semaine son accord pour un budget de dépenses de 29,8 milliards de dollars.  Le budget de l’Etat nigérian sera donc de 29,8 milliards de dollars...
Le groupe BSGR propriétaire de la célèbre mine de diamants de Koidu au Sierra Leone a officialisé très récemment la reprise des opérations d'exploitation. La structure avait été sujette ces derniers mois à de nombreuses contrariétés, à l'image de problèmes financiers ou encore du virus Ebola à l'effet particulièrement dévastateur....
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter